Le lait qui rémunère le producteur

0
152

lait c qui le patronUn lait acheté à un prix correct à l’éleveur, avec le soutien actif des consommateurs. On peut le trouver sous le label  « la marque du consommateur », émaillé d’un logo smiley « C’est qui le patron ».

 

Un lait qui rémunère au juste prix le producteur ? C’est une récente initiative labellisée sous le nom subtil de « la marque du consommateur ». Sous-entendu : le consommateur intelligent qui a compris les problèmes des éleveurs).

 

Au juste prix

 

Le lait est produit en Bresse. Il va notamment être distribué dans un millier de magasins Carrefour. C’est un lait dit de qualité. Le cahier des charges les consommateurs prévoit du pâturage (3 à 6 mois) et des fourrages locaux. Surtout, le paquet blanc et bleu annonce « la couleur » à grosses lettres : « Ce lait rémunère au juste prix son producteur ».  Ce qui n’est pas franchement le cas du lait acheté et distribué par la « coopérative » Lactalis. Effectivement, le lait va être acheté aux producteurs bressois 39 centimes le litre, contre 26 centimes il y a quelques mois, avant les manifestations des éleveurs contre Lactalis.

 

Conditions de travail décentes

 

Nicolas Chabanne, un des initiateurs du projet, explique que ces quelques centimes supplémentaires vont permettre aux producteurs de vivre de leur métier et aux consommateurs de donner du sens à leur achat. En achetant ce lait légèrement plus cher, le consommateur offre à l’éleveur des conditions de travail décentes. Voilà qui ajoute un bon goût au produit.

 

On trouve les promoteurs du projet sur twitter, C_qui_le_Patron, https://twitter.com/C_qui_le_Patron

 

« C’est qui le patron », fort de son positionnement équitable, lance déjà deux autres produits dans « le même esprit », le jus de pomme des consos, et la pizza des consos. Nicolas Chabanne n’en n’est pas à son coup d’essai, il a déjà fondé ces dernières années, le collectif des « gueules cassées » — ces fruits et légumes hors normes. Il surfe sur une « lame de fond » puissante du consom’acteur, ce consommateur citoyen, conscient de son pouvoir et désireux de prendre part à la marche du monde.

 

Aurélie Laroche

 

Sources :

 

 

AUCUN COMMENTAIRE