Aliments allergènes

0
14264
lire et décrypter une étiquette

Rappel sur les allergènes

L’organisme humain se défend vis-à-vis de pseudo agresseurs, les allergènes. Les plus fréquents sont les poussières, pollens, moisissures, poils d’animaux.. et parmi les aliments : les poissons, fruits de mer, noix, œufs, arachide… L’allergie est souvent provoquée par une protéine porteuse de l’allergène qui rencontre une cellule immunitaire. Les cellules deviennent hypersensibles à l’allergène et libèrent des molécules chimiques (histamine, sérotonine…). Ces molécules vont provoquer de multiples effets : dilatation des veines et des artères, rétrécissement des bronches, prurit… voire un choc anaphylactique.

 

 

La liste des principaux allergènes

 

Les céréales à gluten (blé, seigle, orge, avoine, épeautre, kamut…) et produits à base de céréales

Les crustacées et produits à base de crustacées

Les oeufs et produits à base d’oeufs

Les poissons et produits à base de poisson

Les mollusques

Les arachides et produits à base d’arachide

Les fruits à coque (amandes, noisettes, noix, noix de cajou, noix de pécan, noix macadamia, du Brésil, du Queensland, pistaches)

Le soja et les produits à base de soja

Le lait et les produits à base de lait et de lactose

Le céleri

La moutarde et produits à base de moutarde

Le lupin

Les graines de sésame

L’anhydride sulfureux et produits à base de soufre

 

 

 

Les aliments allergènes se cachent sous des nom de code

 

 

L’aliment allergène peut se cacher sous divers termes – plus ou moins identifiables – dans les produits transformés. Il convient de lire les étiquettes et de savoir traduire ces appellations.

 

 

L’arachide

L’arachide peut être présente sous les noms : huiles végétales, noix, fruits à coque, oléagineux, peanut, groundnut. Se rappeler que les frites surgelées ont pu être plongées dans de l’huile d’arachide.

 

 

L’oeuf

L’œuf peut ainsi être indiqué sous les appellations suivantes : protéines animales, ovotransferrine, conalbumine, ovalbumine, sérum albumine, ovoglobuline, ovomucine, vitelline, ovovitelline, ovomucoïde, lysozyme, livétine, lécithine, E 322 (lécithine), E1105 (lysozyme).

 

 

Le lait de vache

Le lait de vache peut être indiqué pour ce qui est des protéines du lait sous les termes : globuline, caséine, albumine, lactoglobuline, lactalbumine ; pour ce qui est du lactose : galactose, lactosérum, ferments lactiques, E270 (acide lactique), E325 (lactate de sodium), E326 (lactate de potassium), E327 (lactate de calcium).

 

 

Le blé

Le blé peut être indiqué sous les termes : gliadine, gluténine, globuline, alpha amylase, hydrolysat, isolat…

 

 

 

 

Sources :

Centre d’Information et de Recherche sur

les Intolérances et l’Hygiène Alimentaires (CIRIHA) Bruxelles.

A lire aussi : Allergies alimentaires

www.alimentation-et-sante.com

www.cicbaa.com

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE