Les huitres et les blancs

0
16

Une large palette de vins blancs secs.Avec les huitres, place aux vins blancs. Mais attention, l’iode des huitres ne s’accommode pas de n’importe quel blanc. Il faut privilégier des vins secs, légers, minéraux, un peu acides. Vous pouvez donner libre cours à votre inspiration : Sylvaner, Menetou Salon, Bergerac, Entre-deux-Mers (une enclave entre Dordogne et Garonne), les vifs Muscadets ou Gros Plant du Pays Nantais… ces derniers exprimant des notes salines bien en accord avec les saveurs iodées.

Un Champagne, à l’acidité naturelle, est un compagnon très convenable pour un plateau d’huitres. Choisir un Champagne équilibre, non vineux, aux bulles vives.

Le sommelier Emmanuel Delmas (www.sommelier-vins.com) suggère de s’aventurer vers un Xérès (sud de Séville), comme le Manzanilla, un Xérès de la famille des Finos, sec et léger, aux notes salées (les vignes plantée sur un sol de marnes crayeuse, ne sont pas loin de la mer).

Avec des huitres plus grasses, on pensera à des vins plus mûrs, Bourgogne blanc (Côte de Beaune, Chablis…), Côtes-du-Rhône (Crozes-Hermitage blanc), voire un sec et moelleux Vouvray du nord de la Loire.

Pour les huitres cuisinées : on peut aller piocher dans les Pessac-Léognan, Bourgogne blanc (Chablis)… Mais souvent, le mariage avec un Champagne se fêtera harmonieusement.

Sources : www.sommelier-vins.com

PARTAGER SUR
Article précédentLa Béchamel
Prochain articleRôti de porc au lait

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE