Le fait-maison, un bon critère difficile à appliquer

0
210

fait-maison cuisineLe label fait-maison qui permet d’identifier les restaurants qui cuisinent vraiment n’est pas facile à mettre en œuvre.

 

Avec l’adoption de la mention fait-maison en juillet 2014, la règlementation permet aux restaurateurs et aux traiteurs de mettre en avant une cuisine confectionnée à partir de produits crus comme on le fait dans la cuisine traditionnelle. Pour l’essentiel, il s’agit de permettre aux consommateurs de distinguer entre de la cuisine d’assemblage et la « vraie » cuisine. Lire : Le label fait-maison, un pas vers la qualité

 

Les surgelés sont interdits

 

Après avoir introduit un certain flou en parlant de « produits bruts », la règlementation a précisé que les restaurateurs devaient utiliser des produits « crus, transformés sur place ». A quelques exceptions près (des fruits rouges comme les framboises, ou les mûres), les surgelés ne sont pas autorisés, pas plus que les produits congelés ou conditionnés sur vide. Seules les pommes de terre, pelées et tranchées, ont « sauvé leur peau » et bénéficient d’une dérogation.

 

Des restaurants qui font à manger

 

Bref, l’application de cette règlementation ne va pas de soi, et nombre de restaurants  préfèrent ne pas afficher le fameux label « fait-maison » plutôt que d’encourir une amende pour publicité mensongère. Pour repérer les établissements jouant la carte du fait-maison, on peut se tourner vers des sites et des guides spécialisés. Par exemple, le site et annuaire restaurantsquifontamanger.fr. Les maîtres d’œuvre du site s’attèlent à recenser les établissements qui « font vraiment à manger ». Ce site rappelle que le 100% frais relève de l’utopie. Par exemple, il est quasiment impossible de trouver des gambas fraîches.

 

Pour inscrire un établissement dans leur guide, les auteurs demandent que le fait-maison représente la majorité des plats du restaurant et que l’établissement joue le jeu de la transparence.

 

Lire aussi : Le Fait Maison : un signe de qualité pas convaincant

 

Aurélie Laroche

 

Sources : Le nouveau label « fait-maison » n’autorisera plus les surgelés. Rafaele Rivais. Sosconso.blog.lemonde.fr

 

www.restaurantsquifontamanger.fr

Photo : www.notredamedenazareth.com