Un burger à base de viande artificielle

0
172

viande artificielleUn burger confectionné avec une viande artificielle. Telle est l’innovation  remarquée de l’entreprise Impossible Foods. Dans ce hamburger, pas un gramme de bœuf. La société utilise une protéine extraite de racines de légumineuses qui donne l’apparence d’un aliment un peu saignant. En combinant cette protéine avec divers autres ingrédients (blé, huile de noix de coco, pomme de terre…), Impossible Foods parvient à donner l’illusion quasi-parfaite d’un hamburger classique.

Plusieurs restaurants branchés à New-York (Momofuku Nishi), San Francisco, Los Angeles… commencent à le proposer et les critiques sont excellentes. Google et Bill Gates, persuadés de l’avenir de ce produit, ont investi dans Impossible Foods.

 

Le secteur du futur

 

La viande artificielle est considéré comme le secteur du futur. L’équation est simple : avec la hausse du niveau de vie de la population dans des pays émergents comme la Chine, le Brésil, l’Afrique… la demande pour des produits carnés ne cesse de croître. D’ici à 2050, cette demande pourrait bondir de 70%. Développer l’élevage au niveau demandé serait insupportable sur le plan environnemental, en termes de consommation d’eau et de pollution.

 

Viande sans viande

 

D’où le très fort intérêt des investisseurs pour  les solutions de viande sans viande, ayant l’apparence, la texture, la saveur de la viande. Beaucoup de recherches sont menées pour transformer des végétaux (soja, algues, petits pois…) dans une sorte de viande végétale. D’autres sociétés, comme Memphis Meat, ont réussi à produire de la viande sans élevage en mettant en culture des cellules souches d’animaux d’élevage (poules, vaches, cochons…). Mais ces solutions restent souvent très coûteuses.

 

JC Nathan

Sources : La viande artificielle suscite l’engouement de la Silicon Valley.  Anaïs Moutot

www.lesechos.fr

La viande d’imitation pourrait envahir nos assiettes d’ici 2050

Lefigaro.fr