Innovation alimentaire, les projets des jeunes européens

0
28

L’innovation alimentaire a le vent en poupe. Les idées fusent comme le montrent les différents concours et trophées. Rappel du palmarès Ecotrophelia Europe 2017 auxquels participaient de jeunes étudiants européens.

 

 

Pour connaitre les tendances en matière d’alimentation, il faut scruter les concours et trophées récompensant les innovations. Réseau de formation en innovation alimentaire, Ecotrophelia a distingué les projets d’étudiants européens dans le cadre du salon Food Matters Live à Londres à l’automne dernier.

 

Chips à base de lupins

 

Passage en revue des idées et des projets. Les candidats belges (Thomas More University College) ont présenté des Pâtes de farine d’avoine sans gluten enrichies en lactosérum.Les étudiants français (Agrosup Dijon) militent pour un snacking sain, un assortiment de sticks croustillants et sauce aux légumes. De leur côté, les étudiants néerlandais (Maastricht University Campus Venlo) ont mis au point des chips à base de lupins aromatisés et d’herbes italiennes,  chips riches en vitamine D, calcium et protéines.

 

Riz basses calories pour sushis

 

 

Les Islandais ont préparé une « aide culinaire », une marinade de légumes à base de produits déclassés. Les étudiants britanniques (University of Reading) ont préparé un riz basses calories pour sushis à partir de chou-fleur et garni de légumes.

 

 

Algues, aloe vera, et yaourt grec

 

 

Côté mi-sucré mi-salé, les Danois (Technical University of Denmark) ont réalisé un sorbet bio élaboré à partir d’ingrédients locaux et d’algues scandinaves. Les Italiens (Università Cattolica de Sacro Cuore di Piacenza) ont conçu une compote à base de fruits et de gel d’aloe vera (sans additifs, ni conservateurs). Les étudiants grecs (National Technical University of Athens, School of Chemical Engineering, Laboratory of Food Chemistry and Technology) ont présenté une variante de leur yaourt grec, un Smoothie éco-conçu à base d’avocat et de yaourt à la grecque.

 

Enfin, les Hongrois (University of Debrecen) ont joint l’utile à l’agréable en mettant au point des chewing-gums anti-caries.

 

 

 

A la lecture des dossiers, il est clair que les innovations de ces jeunes industriels en herbe sont fortement guidées par les tendances végétales, l’incorporation de super-produits (aloe vera, lupin, algues…), le souci constant de marier gourmandise et alimentation saine, la dimension environnementale (recyclage, anti-gaspillage…).

 

Aurélie Laroche

 

Source : ecotrophelia.org

 

AUCUN COMMENTAIRE