Jus de fruits frais, quelques conseils

0
128
jus fruits

Les jus de fruits frais sont incomparablement supérieurs aux jus industriels : jus à base de concentré, aux nectars ou encore aux boissons à base de jus de fruits. Encore faut-il savoir identifier les différents jus de fruits frais ou modes de fabrication.

 

 

Les jus de fruits frais sont largement supérieurs aux jus de fruits industriels (jus à base de concentré, nectars…), médiocres ersatz de jus frais, apportant excès de sucres, conservateurs et colorants. Ne parlons même pas des « boissons à base de jus de fruits ».  De leur côté, les purs jus (ou 100% pur jus) ne contiennent pas de sucres ajoutés, d’additifs ou de colorants. Mais leur pasteurisation a souvent éliminé beaucoup d’apports.

 

Lire aussi : Choisir son jus de fruits, pour plus de vitamines.

 

 

Les jus de fruits fraîchement pressés

 

 

Pour les amateurs de jus, la vraie compétition a lieu entre les jus de fruits frais. Depuis quelques années, on trouve dans le commerce des « jus de fruits fraîchement pressés ». Le jus de fruit a subi simplement une stabilisation microbiologique (haute pression…). Il n’y pas d’ajouts de conservateurs ou de sucres. Comme tout produit frais, ces jus doivent être rapidement consommés.

 

 

Centrifugeuse et rotation à haute vitesse

 

 

Dans la famille des jus de fruits frais, il y a les jus confectionnés à la maison. Reste à sélectionner le robot. Nombre de consommateurs utilisent à la maison des centrifugeuses. Une lame à rotation à haute vitesse (environ 10 000 tours-minute) découpe et écrase les fruits (ou les légumes). Quasiment tout le fruit est transformé en jus. Il n’y a pas séparation jus-pulpe. Principale critique adressée aux centrifugeuses, la lame chauffe le fruit et la chaleur détruit une partie des enzymes et des vitamines.

 

 

Le blender pour les smoothies

 

 

Le blender permet de mixer les fruits (ou légumes) pour les transformer en purées, smoothies, milkshakes. La technique du blender se rapproche de celle de la centrifugeuse, et le « défaut » (chauffage des vitamines) est le même. Si le jus a été réalisé à « haute vitesse » (blender, centrifugeuse), il faut le boire aussitôt car ses micro-nutriments sont plus fragiles.

 

 

L’extracteur de jus à basse vitesse

 

 

La technologie concurrente de la centrifugeuse est l’extracteur de jus. A l’aide d’une visse sans fin, la machine broie et presse à froid les fruits ou les légumes, opération réalisée à basse vitesse (40 à 100 tours par minute). Les jus sortent sans pulpes ni fibres, avec un maximum de vitamines. Autre avantage des extracteurs, la quantité de jus obtenue est supérieure à celle produite par une centrifugeuse.

 

Eric Allermoz

 

Sources : www.unijus.org

extracteursdejus.net

 

 

 

 

 

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE