Juliet et Ariane, deux pommes bio en vedette

0
272

Deux pommes bio, l’une redécouverte dans le Lot-et-Garonne, l’autre développée par l’Inra, connaissent une belle popularité.

Les pommes bio encore mésestimées en France

Les pommes bio jouent les vedettes. Le pépiniériste et arboriculteur du Lot-et-Garonne, Benoît Escandé, a relancé en pomme bio, au début des année 2000, une variété particulièrement résistante aux maladies, baptisée Juliet. Une variété qu’il a retrouvé un peu par hasard dans un verger. Non seulement la pomme est résistante aux maladies, mais elle est joliment bicolore, rouge et jaune, sucrée et juteuse. Une association « Les Amis de Juliet » regroupe les pépinières Escande et les producteurs de Juliet disséminés dans tout le Sud de la France. Actuellement, 82 producteurs la cultivent en France, sur 230 hectares de vergers. La récolte 2012, du fait du gel sur les fleurs, n’a donné que 2 000 tonnes contre 3500 attendus. A l’échelle des productions de pommes en France (environ 2 millions de tonnes), cela reste modeste mais Juliet emporte tout de même un franc succès d’estime.

L’autre petite star du bio, Ariane, a été mise au point par l’Inra. Elle est résistante à la tavelure, ce qui permet de réduire considérablement les traitements phytosanitaires. Cette pomme, rouge, un peu aplatie,acide et sucrée, est qualifiée de légère. Elle est produite un peu partout en France (Val de Loire, Provence, Coteaux Lyonnais, Berry…) ssur 520 hectares, pour des volumes significatifs de l’ordre de 18 000 tonnes.

Sources : http://agriculture.gouv.fr

Accueil

PARTAGER SUR
Article précédentLe thé
Prochain articleLe beurre

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE