Les nouveaux produits allégés en sucre

0
151
sucre confiserie

Le sucre étant déclaré ennemi numéro un de la santé, les grands groupes agro-alimentaires multiplient les formules allégées en sucres.

 

 

La chasse aux sucres a commencé. Désormais, il y a un consensus des milieux de la santé pour incriminer le sucre dans la flambée de l’obésité et du surpoids dans le monde entier. Les grands groupes agro-alimentaires ne pouvaient pas rester insensibles à cette situation. Non pas parce qu’ils seraient désireux de soutenir les agences sanitaires de la santé dans la lutte contre le fléau de l’obésité, dérapage auquel ils ont fortement contribué.

 

 

Le light : 30% de calories en moins

 

 

Simplement parce que le business du light laisse encore entrapercevoir de très confortables bénéfices. En France, le marché des produits allégés (en sucres ou en graisses) pèse entre 1,8 et 2 milliards d’euros. Par light ou allégé, il faut entendre une version de 30% de calories en moins, par rapport au produit original.

 

 

 

Aspartame et autres édulcorants

 

 

 

Tous les fabricants de sodas ont lancé depuis plusieurs années les versions « light » de leurs boissons, à commencer par Coca-Cola. Avec des boissons concoctées à base d’aspartame et d’autres édulcorants, les consommateurs ont leurré leurs sens gustatifs et ont limité en partie la dose de sucre quotidienne. Sans grands résultats à l’échelle globale, si l’on en juge aux statistiques sur le surpoids.

 

 

Des formules innovantes dans le sucré

 

 

Après les sodas, les puissantes firmes agro-alimentaires commencent à s’intéresser à diverses autres familles de produits sucrés : les crèmes glacées, les desserts lactés, les céréales du petit déjeuner, les biscuits, les confiseries…

Depuis deux ans, Nestlé teste des formules innovantes d’incorporation du sucre dans les produits. Le sucre des céréales du petit déjeuner, réparti à la surface des pétales, est plus rapidement identifié par les papilles des consommateurs, ce qui permet de réduire la teneur en sucres.

 

 

Une structure creuse et poreuse du sucre

 

 

Depuis le printemps, Nestlé utilise sur des barres chocolatées une nouvelle technique de soufflage du sucre. Le sucre, de structure creuse, est plus aéré, poreux, et se dissout plus rapidement en bouche qu’un sucre sous sa forme cristalline habituelle.  Le groupe teste son innovation sur une barre chocolatée vedette au Royaume-Uni, Milkybar, un produit leader dans les confiseries à base de chocolat blanc. La version allégée aurait 30% de sucres en moins.

 

 

Consommation de produits industriels

 

 

D’autres produits à moindre teneur en sucres devraient faire leur apparition, chez Nestlé comme chez les concurrents. Il n’est pas impossible d’imaginer une plus grande diffusion de produits, apportant l’illusion du sucré sans les méfaits du sucre à haute dose, voire les incidences incertaines des édulcorants. Reste à savoir si ce type d’innovation est de nature à limiter les effets d’une consommation excessive de produits alimentaires industriels.

 

 

Aurélie Laroche

 

www.culture-nutrition.com

AUCUN COMMENTAIRE