Livraison à domicile : la restauration 3.0

0
163
plats cuisine livraison

La livraison à domicile de plats cuisinés révolutionne les moeurs et la restauration. Avec Deliveroo, Uber, Amazon ou Google, le consommateur peut désormais commander le plat qu’il veut et être servi dans les 30 minutes. A prix réduit.

 

 

La livraison à domicile de plats de restaurateurs, dans le sillage des pizzas et des sushis, est en train de révolutionner les habitudes alimentaires et les circuits de la restauration. Le coup d’envoi a été donné par Deliveroo, une start-up britannique qui a démarré en 2013 à Londres et traversé le channel trois ans après. Le principe est si simple qu’il en est génial.

 

 

Connexion d’un client, un restau, un deux-roues

 

 

Via sa plate-forme digitale, Deliveroo connecte un client, un restau, un deux-roues. 30 minutes plus tard, le client reçoit son plat. Tout l’art de Deliveroo est de rapprocher les restaurants des clients, densifier l’offre par quartier, afin de raccourcir les distances entre restaurants et clients, multiplier les livraisons, rentabiliser chaque course en réduisant le prix du repas.

 

 

4000 restaurateurs adhérents

 

 

La marque emporte tout sur son passage. Plus de 4 000 restaurateurs sont déjà adhérents de la plate-forme. Elle va lancer un projet de cuisines partagées mises à la disposition des restaurateurs. Les financiers du monde entier se bousculent pour lui prêter de l’argent. Deliveroo est d’ores et déjà valorisée environ 1 milliards de dollars. Cinq ans après avoir livré son premier repas !

 

 

Amazon Restaurant  en phase test

 

 

Mais Deliveroo doit partager son « gâteau » avec des concurrents de taille : Uber Eats, Just Eat… et bientôt Google qui est en train de tester son modèle en Asie. Les spécialistes parlent d’amazonisation de la restauration, comme s’ils anticipaient l’ouragan Amazon. Le géant californien teste l’offre Amazon Restaurant auprès de sa clientèle Prime, puis il va entrer dans la danse.

 

 

Gain de temps, absence de corvée

 

 

Les jeunes gens (15-35 ans) qui jonglent avec les applications smartphone sont des clients spontanés et décomplexés des services de livraison à domicile. Ils vont participer à cette révolution en banalisant le principe de la commande de plats. Le confort (gain de temps, absence de corvée de repas ) apporté par ce service est tel qu’on ne reviendra plus en arrière. Hormis la contrainte budgétaire,il n’y a plus d’obstacle à ce nouveau mode de consommation alimentaire.

 

Katrina Lamarthe

 

Sources : blog.econocom.com

deliveroo.fr

 

AUCUN COMMENTAIRE