Restaurants, la fin de l’addition

0
131

 

Les restaurants se connectent. L’apostrophe, « Garçon, l’addition s’il-vous-plait« , lancée avec une nuance de fierté ou d’appréhension (selon la situation), pourrait un jour disparaître. La réservation et le prépaiement « on line » vont balayer cette tradition séculaire.

 

 

La Tour d’Argent, Bocuse, Bras et autres étoilés

 

Les pays anglo-saxons sont déjà bien avancés dans cette petite révolution des modes de consommation au restaurant. Des enseignes prestigieuses, telles que la Tour d’Argent, Paul Bocuse, Sébastien Bras…se sont aussi branchées sur le Net et la résa-paiement en ligne.

 

 

Le lapin ou no-show coûte très cher

 

 

 

Des spécialistes de ce type de services – Guestonline pour ne pas le nommer (start-up française de la Food Tech) mettent en avant un argument de poids pour diffuser ce service de pointe : le problème du « lapin », no-show en anglais (« qui ne se montre pas »). Ces clients qui réservent une table par téléphone et ne se présentent pas, sans même prendre la peine de décommander. Selon les professionnels, le client qui pose un lapin fait perdre beaucoup d’argent aux restaurants, pertes liées au refus de vrais clients se présentant sans réservation.

 

 

Prépaiement, gestion des réservations et du plan de salle

 

 

Pour en finir une bonne fois avec ce bricolage, les sociétés de services proposent des applications Internet avec plusieurs services à la clef : prépaiement (acompte ou empreinte bancaire), gestion des heures de réservation, gestion du plan de salle….

 

On peut légitimement considérer comme un progrès la réservation en ligne. Seule une catégorie de clients – poètes, désorganisés, amateurs de sorties spontanées – goûtera moins cette informatisation de la sortie au restaurant. Inquiets et envieux vont se demander s’ils n’ont pas payé le prix fort pour manque d’anticipation (cf. les réservations de train).

 

Antoine Girard, créateur de Guestonline, est très clair : « Vous paierez un prix différent de votre voisin pour le même menu …selon que vous ayez réservé à la dernière minute ou à l’avance ! ». Misère !

 

Aurélie Laroche

 

Source : www.guestonline.io/

 

AUCUN COMMENTAIRE