Sauvons le pain au levain

0
168
pain au levain

En lisant Sauvons le pain de Christian Rémésy, ancien directeur de recherche à l’Inrae, vous comprendrez pourquoi privilégier des pains au levain, avec des farines plus minéralisées, plutôt qu’une baguette blanche et faussement nourrissante.  

 

 

Si vous aimez le pain, il faut picorer ce livre en grignotant une tartine. Christian Rémésy, ancien directeur de recherche à l’Inrae, et nutritionniste spécialiste du pain, présente de façon très claire deux mondes aux antipodes l’un de l’autre : la baguette et sa farine blanche (le pain blanc), aux vertus nutritives de plus en plus minces ; les farines minéralisées (le pain bis) autorisant des pains fermentés au levain, pouvant prétendre à une vraie place dans l’alimentation.

 

 

Le temps de faire du pain

 

 

Sauvons le painAu fil des pages, le lecteur découvre toutes les bonnes raisons de choisir des pains confectionnés par des boulangers-meuniers qui prennent le temps de faire du pain. Ces amoureux du métier choisissent des farines avec davantage de graines. Ils pétrissent moins, font fermenter durant près d’une journée entière le pain grâce à l’action du levain (plutôt que la levure). Ils salent moins le pain car celui-ci plus goûteux en a moins besoin.

 

Entre autres enseignements, Christian Rémésy, chercheur et expert, fait redécouvrir tout l’intérêt de la fermentation au levain, tant sur le plan des apports nutritifs, que sur celui de la digestibilité du pain ou encore du faible index glycémique associé à ce type de pains.

 

Progressivement, le lecteur va sentir grandir son désamour pour la baguette de pain, et son désir de plus en plus net de consommer du « vrai pain ». Un pain coloré, dense, nourrissant et qui se conserve plusieurs jours.

 

Sauvons le pain ! de Christian Rémésy – Éditeur Thierry Souccar

184 pages. 2ème trimestre 2022

 

 

Aurélie Laroche