Des fruits toujours plein de pesticides

0
140
pesticides fruits

Les fruits et légumes en Europe restent largement contaminés en 2022 par de très nombreux et très dangereux pesticides, dénonce l’ONG Pesticide action network.

 

Malgré les engagements des autorités publiques, les fruits et légumes restent en majorité pollués par des pesticides. Des produits chimiques très dangereux pour la santé interdits pour certains depuis une dizaine d’années. L’ONG Pesticide action network (PAN) dénonce le laxisme des pouvoirs publics européens dans une récente étude parue le 24 mai 2022.

 

 

 

Selon l’ONG, environ la moitié des cerises sont fortement polluées (74% pour les cerises espagnoles). Un tiers des kiwis, ainsi qu’un tiers des pommes affichent de fortes contaminations aux pesticides. La grosse majorité des poires (87%) produites par la Belgique sont contaminées. Mais pas de jaloux-ses : les mûres, les pêches, les fraises, les abricots sont aussi touchés par la chimie des pesticides. « Carton rouge » pour les pêches françaises, contaminées à proportion de 58%, soit davantage que la moyenne européenne (46%).

 

 

Neurotoxiques, reprotoxiques, cancérogènes…

 

 

Les produits chimiques retrouvés tels que les fongicides Ziram ou l’Hydroxyquinoline, ou encore l’insecticide Pirimicarb. Ils sont en général neurotoxiques, reprotoxiques (effets délétères sur le fœtus dans certains cas), cancérogènes et bien sûr perturbateurs endocriniens.

 

 

Candidats à la substitution

 

 

L’Union européenne a classé les produits les plus dangereux dans une catégorie « candidats à la substitution » et aurait dû trouver des substituts depuis 2011. Sauf que le remplacement n’a pas été assuré. Une situation déplorable due probablement à la mauvaise volonté de la filière agrochimique (Bayer, Syngenta…), à la difficulté de trouver des traitements alternatifs, et au bien sûr au manque de contrôles et de fermeté des pouvoirs publics européens et nationaux.

 

 

De la ferme à la fourchette

 

 

L’ONG Pesticide action network affiche un cuisant démenti à l’Union européenne qui se félicitait du bon déroulement de sa stratégie « De la ferme à la fourchette », qui ambitionne de réduire de 50%  l’usage des pesticides. PAN Europe demande à la Commission « l’interdiction immédiate des douze pesticides les plus toxiques » et des autres d’ici à 2030.  On imagine mal que l’ONG soit entendue.

 

JC Nathan

 

Sources :

Près d’un tiers des fruits produits en Europe sont contaminés par des pesticides dangereux

Le Monde.fr

Reporterre.net

AUCUN COMMENTAIRE