trois règles alimentaires du professeur Joyeux

0
313

cancerologue prof joyeuxLe professeur Joyeux est professeur de médecine, cancérologue, chirurgien, grand spécialiste de la nutrition, pourfendeur des grandes industries agrochimiques polluantes. Et défenseur acharné d’une alimentation moins carnée, plus équilibrée. Il donne trois règles de base pour préserver sa santé.

 

 

règle n°1 : Mastiquez

 

Mastiquez longuement tout ce que vous mettez dans votre palais. Chaque bouchée doit être mastiquée au moins 20 fois, idéalement 35 fois. On stimule ainsi le goût et l’odorat. Les papilles de la langue se reconstituent tous les dix jours. Il faut les stimuler. Le professeur Joyeux rappelle que les premiers signes de l’Alzheimer et du Parkinson, bien avant perte de mémoire et tremblements sont la diminution du goût et de l’odorat.

 

règle n°2 : moins de viande, moins de lait

 

Moins de produits laitiers de vache. Selon le professeur Joyeux, ils contiennent trop de lactose, trop de calcium et trop de facteurs de croissance. Il faut selon lui diminuer fortement la consommation de viandes rouges et de charcuteries (trop d’acides gras saturés et de sel). On peut les remplacer avantageusement par du poisson, des fruits de mer et des viandes blanches.

 

règle n°3 plus de fruits et de légumes, de la vapeur

 

Plus de fruits frais, de légumes, de légumineuses et de céréales issues d’une Agriculture Biologique de proximité. Telle est la troisième règle du professeur Joyeux. Lorsque la cuisson est nécessaire, la meilleure pour préserver les goûts et la santé est la cuisson à la vapeur douce, avec un cuit-vapeur. Le professeur conseille même un certain type de cuit vapeur : celui avec un grand compartiment inférieur, à un seul étage avec des trous de 0,7 mm pour laisser passer largement la vapeur, et dont le couvercle est bombé. La vapeur est la plus courte et la plus saine de toutes les cuissons si elle est bien pratiquée. Elle ne dépasse pas 95°C, conserve les meilleurs nutriments et élimine les produits toxiques.

 

Aurélie Laroche

Source :

: http://www.bioalaune.com