Le chocolat, nouveau complément alimentaire

0
285
chocolat complement

Le chocolat dont on connaissait déjà les multiples vertus, se transforme en complément alimentaire.  Voilà qui devrait rencontrer un certain succès.

 

 

Le chocolat, alicament  par excellence, intrônisé complément alimentaire. Il fallait y penser. Sokola, une petite société issue de la rencontre d’experts pharmaceutiques et de chocolatiers, l’a fait. Sokola, en ajoutant quelques produits actifs à du chocolat, promet à ses clients de réconcilier gourmandise et bénéfice santé. On les croit sur parole !

 

 

Trois promesses santé

 

 

Au programme santé de Sokola, trois produits, trois promesses : un produit destiné aux ongles et cheveux contenant du zinc, du cuivre et du sélénium, a pour objectif de fortifier et embellir « les extrémités » (formulation insolite du laboratoire. NDLR); un chocolat « Défenses », mix de vitamines C, B et fer, stimule l’immunité; et enfin un chocolat « Capital Sommeil », enrichi en mélatonine, qui se présente comme une promesse d’un sommeil plus réparateur.

 

 

Masse musculaire

 

 

Dans le même ordre d’idées, la marque Bulk Powders, spécialiste de nutrition sportive, commercialise des produits au chocolat protéiné : des bouchées chocolatées garanti 30% de protéines contribuant au développement de la masse musculaire.

 

 

Le concept du chocolat complément alimentaire peut faire sourire. Les amateurs de chocolat connaissent bien les nombreuses vertus du chocolat, aliment riche en minéraux (magnésium, fer, phosphore, potassium…) et en vitamines (vitamines du groupe B). …. Dans le chocolat, la présence simultanée de caféine, magnésium, et de substances telles que la théobromine (alcaloïdes) constitue une sorte de cocktail aux effets stimulants et euphorisants, parfois considérés comme anti-dépressifs.

 

Lire : Le chocolat est bon pour la santé

 

 

Que d’habiles laboratoires repackagent du chocolat en produits santé, pourquoi pas ? Surtout quand ils sont entourés de maîtres-chocolatiers qui choisissent des bonnes fèves de cacao. Au bout du compte, deux ou trois carrés de chocolat par ci, par là, n’ont jamais eu que des bienfaits sur la santé et le moral.

 

Aurélie Laroche

 

Sources : www.culture-nutrition.com

 

 

AUCUN COMMENTAIRE