Les applications smarphone ou l’alimentation connectée

0
670
application smartphone

application smartphoneVoici cinq applications smartphones utiles pour s’alimenter intelligemment, de façon citoyenne ou bonne pour votre santé.

 

OptiMiam, le bon plan anti-gaspi

 

OptiMiam lutte contre le gaspillage alimentaire tout en faisant profiter de promotions. Lancée fin 2014 par deux jeunes parisiens, Raodath Aminou et Alexandre Bellage, l’application smartphone recense les commerces de proximité qui acceptent de vendre, à prix cassés, les produits arrivés à la date de péremption. Le consommateur a juste à se géolocaliser pour profiter de ces bons plans. OptiMiam compte plus de 200 commerces en France, et 50 000 utilisateurs début 2016. Son ambition est d’atteindre 2 500 commerces pour 250 000 utilisateurs d’ici à 2018.   

 

Green Raid, la communauté de consommateurs engagés

 

Plateforme collaborative, Green Raid liste les bons plans « local & green » de son quartier, principalement à Nantes et Paris. L’application créée en 2012 répertorie les lieux de consommation (restaurants, commerces, hôtels, etc.) qui ont fait le pari du local et de la solidarité : producteur local, jardin partagé, resto bio, Amap, etc. La créatrice, Karine Niégo, explique que Green Raid veut proposer, non pas 10 000 lieux mais les meilleurs, ceux qui ont le meilleur impact écologique et social.

 

VoulezVousDiner.com

 

Après le covoiturage ou la location entre particuliers, voici  le « social dining » ou « repas chez l’habitant ». L’application VoulezVousDiner.com propose un diner cuisiné par des cuisiniers amateurs. Avec un thème et un menu unique, un prix unique et une date unique, les dîners « VoulezVousDiner » sont une alternative au restaurant. Le service fonctionne en France, mais aussi en Espagne, aux Etats-Unis ou en Australie. Une façon originale de découvrir les coutumes culinaires locales, et faire des rencontres sympathiques.

 

OpenFoodFacts, le wikipédia de l’alimentaire

 

La base de données Open Food Facts permet de consulter des fiches détaillées de près de 50 000 produits alimentaires. L’application répertorie les ingrédients, allergènes, composants alimentaires, additifs, etc. Avec son smartphone, le consommateur qui scanne le code-barre d’un produit peut obtenir une notation (de A à E) sur les qualités nutritionnelles de l’aliment. C’est le professeur Hercberg, professeur de nutrition et président du Programme National Nutrition et Santé, qui supervise cette évaluation. Cette gigantesque base de données s’enrichit grâce aux internautes, invités à photographier les étiquettes des produits avec leur téléphone portable.

 

 

 

« Mon Glucocompteur » aide les diabétiques

 

Le CHU de Toulouse et Sanofi ont conçu « Mon Glucocompteur ». Première application mobile gratuite, elle permet de calculer les glucides des aliments du repas, et ainsi estimer la dose d’insuline rapide à s’injecter. Cette solution de santé mobile pourrait simplifier la vie d’une bonne partie des trois millions de personnes diabétiques en France.

 

Eric Allermoz

 

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE