Brocoli

0
24
Un aliment anti-oxydant
G. Rigoulet

Un aliment anti-oxydant, bénéfique sur le plan cardio-vasculaire, réputé anti-cancer

Un aliment anti-oxydant
G. Rigoulet

Le brocoli, anti-oxydant, bon sur le plan cardio-vasculaire, peut-être anti-cancer, est un produit anti-maladies. De la famille des crucifères (comme le chou, le choux de Bruxelles, le chou-fleur), ce produit est riche en vitamines : en particulier vitamine C, vitamines B (B2, B9, B5, B6), vitamine A, vitamine E, mais aussi du fer, du magnésium, du manganèse, du phosphore… Compte tenu de la forte présence de vitamine K, agent de la coagulation du sang, les personnes prenant des anti-coagulants éviteront toute consommation excessive.

 

Anti-maladies cardiovasculaires

Le brocoli est réputé favoriser la diminution des risques de maladies cardio-vasculaires. Il y parviendrait notamment en favorisant une baisse de l’homocysteine (un acide aminé présent dans le sang identifié comme facteur de risque cardio-vasculaire). La forte proportion de kaempférol, un flavonoïde que l’on trouve également dans les câpres, les fraises, le thé, les épinards…, constituerait une autre source d’effets protecteurs des brocolis vis-à-vis des problèmes cardio-vasculaires.

 

Anti-cancer et anti-oxydant

Diverses études tendent à démontrer qu’une consommation régulière de crucifères, en particulier de brocoli, aurait des effets protecteurs vis-à-vis de plusieurs cancers (colorectal, estomac, poumon, prostate, rein…). Ces propriétés anti-cancer pourraient tenir entre autres choses à la présence de deux antioxydants, la lutéine et la zéaxanthine, tous deux des caroténoïdes (participant au pigment maculaire de l’oeil). Autre caractéristique prometteuse, le brocoli, comme les autres crucifères, contient des glucosinolates (composés organiques soufrés). Au contact de certaines enzymes présentes dans la flore intestinale, ces métabolites se transforment en molécules actives, les isothiocyanates, qui ont des propriétés antifongiques, antibactériennes, anti-oxydantes, et anti-cancer !

 

Conseil pratique 

Ne pas stocker le brocoli mais le consommer rapidement : sa capacité antioxydante diminue très vite dès qu’il n’est plus frais. Eviter les cuissons trop longues ou trop fortes qui diminuent les principes actifs.

PARTAGER SUR
Article précédentRôti de porc au lait
Prochain articleGingembre

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE