Des pizzas surgelées contaminées à Escherichia Coli

0
395
pizza surgele

Des pizzas surgelées contaminées à Escherichia Coli ? Depuis le début de l’année, on recense des dizaines de contaminations suspectes. Les soupçons se dirigent sur des pizzas surgelées marque Fraîch’Up.

 

 

Des pizzas surgelées contaminées à la bactérie Escherichia Coli. L’affaire est sérieuse. Deux enfants seraient décédés suite à une contamination à cette bactérie. Plusieurs dizaines de cas d’infections ont été enregistrées depuis le début de l’année. L’alerte a été donnée le 17 mars dernier. La contamination à E. Coli entraîne un syndrome hémolytique et urémique (SHU), affection potentiellement mortelle.

 

 

Enquête en cours

 

 

Une enquête est cours menée par la Répression des fraudes (DGCCRF) en collaboration avec Santé publique France et le Ministère de l’Agriculture. Les liens entre les contaminations et les pizzas Fraîch’Up de la marque Buitoni ne sont pas prouvées mais de forts soupçons pèsent actuellement.

 

Consultation de médecin

 

Il est recommandé instamment de ne pas consommer ces pizzas. La marque a lancé un rappel de l’ensemble des pizzas produites depuis le 1er juin 2021.  Des affiches ont été apposées dans les rayons des supermarchés.

Si vous avez consommé des pizzas Fraîch’Up et que trois à quatre jours après leur consommation (10 jours maximum) vous ou votre enfant présentez de la diarrhée, des douleurs abdominales ou des vomissements, consultez rapidement votre médecin en lui signalant ce rappel de produits. Conservez également l’emballage du produit. En l’absence de symptômes il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

 

 

A la cuisson

 

 

Pour l’heure, les dirigeants de la marque Buitoni n’accréditent pas le scénario de pizzas surgelées contaminées. Selon le directeur général chargé de la communication de Nestlé France, Pierre-Alexandre Teulié, « une des caractéristiques des pizzas surgelées, c’est que les Escherichia coli disparaissent avec la chaleur, une pizza passée au four ne présente plus de danger si elle est consommée ».

 

JC Nathan

 

Source : Le monde