Télévision au repas, enfants en difficultés

0
49
television enfants repas

La télévision pendant les repas a un effet négatif sur les enfants que l’on ne soupçonnait pas : retarder l’acquisition du langage.

 

 

Laisser la télévision allumée pendant les repas n’est pas une bonne idée. Elle nuirait au développement du langage. Des chercheurs de l’Inserm au Centre de Recherche en Épidémiologie et Statistiques – Université de Paris (CRESS) ont fait ce constat en suivant 1 562 enfants de 2 à 5 ans et demi, issus de la cohorte EDEN (*).

 

 

Temps d’écran

 

 

Les parents des enfants ont renseigné la fréquence à laquelle la télévision était allumée pendant les repas. On a également mesuré le temps d’écran des enfants, en comptabilisant les temps passés devant la télévision, l’ordinateur et les jeux vidéo. Puis, les chercheurs ont évalué le langage des enfants, via les témoignages des parents ou les tests des psychologues.

 

 

Moins bonnes acquisitions

 

 

Le résultat est étonnant : une fréquence plus élevée de télévision allumée (regardée ou allumée en fond sonore ou visuel) pendant les repas de famille entraîne de moins bonnes acquisitions du langage et un plus faible quotient intellectuel verbal. En revanche, le temps passé devant les écrans n’a pas d’incidence très nette sur ces questions de langage.

 

 

Interactions verbales

 

 

« La télévision pendant les repas peut constituer un frein aux interactions verbales de l’enfant, diminuant à la fois la qualité et la quantité des échanges entre enfants et adultes », explique Jonathan Bernard, chercheur Inserm et co-auteur de l’étude. L’explication tiendrait au fait que la télévision introduit une distraction qui nuit à la progression de ses compétences en matière phonologique et syntaxique.

 

Eric Allermoz

 

Sources :

Inserm La télévision allumée pendant les repas associée à un plus faible développement du langage chez les jeunes enfants

 

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE