Les oléagineux reviennent en cuisine

1
92
oléagineux

oléagineux

Riches en protéines, en minéraux et en « bonnes graisses », les fruits secs sont des petites bombes nutritionnelles, un peu trop oubliées dans nos cuisines. Petit zoom sur ces oléagineux et la façon de les réintroduire à table, au hasard d’un gâteau ou d’un plat exotique.

 

De la graine de champion 

Les fruits secs oléagineux, c’est une famille bigarrée qui regroupe les amandes, les pignons, les pistaches et toutes les sortes de noix ( noix du Brésil, de Macadamia, noisettes…). Leur richesse nutritionnelle (protéines, magnésium, zinc, phosphore, vitamines et fibres…) est souvent mésestimée. Ainsi, leur teneur élevée en protéines est un atout parfait pour équilibrer une alimentation végétarienne. Enfin, leurs graisses (acides gras monoinsaturés) protègent les artères et le cœur.

 

Une touche d’exotisme

En provenance des quatre coins du monde, leurs saveurs invitent au voyage et au dépaysement. Avec la noix de cajou, départ vers l’Asie, où elle se consomme crue, dans des salades fraîches comme les bo-buns vietnamiens, ou grillée dans les currys indiens. Par exemple, un curry d’agneau au lait de coco. La noix de Pécan qui vient des Etats-Unis, est parfaite pour les pâtisseries made in USA : c’est le secret de brownies et cookies ultra gourmands et fondants ! Avec les amandes, la cuisine d’Afrique et d’Orient s’invite, à l’occasion d’un couscous aux amandes, ou l’une des nombreuses pâtisseries orientales au miel et à la fleur d’oranger.

 

Revisitez les classiques

Les oléagineux peuvent aussi créer la surprise. La truite aux amandes vous lasse ? Essayez la truite aux noisettes concassées ! Revisitez le pesto en remplaçant les pignons par des noix, et servez-le avec de la roquette. Et pour changer du bol de noix de cajou servi à l’apéritif, essayez les gougères (petits choux salés ) garnis de noix de cajou, chèvre frais et miel. Effet garanti.

 

Hortense Allain-Launay

 

A lire aussi : Oléagineux: combattre le cholestérol avec les bons acides gras

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE