Le kéfir, une boisson toujours réussie

0
2727
kéfir boisson raffaichissante

kéfir boisson raffaichissanteLes boissons à base de kéfir sont pétillantes et rafraîchissants. Faciles à réaliser et excellentes pour la santé.

 

Le kéfir est une boisson traditionnelle qui remonte à l’Antiquité. Les grains de kéfir sont formés d’un ensemble de levures et bactéries qui ont la propriété de fermenter les aliments et les boissons. 
La préparation d’une boisson kéfir est très facile à réaliser à la maison. Ce kéfir sera de meilleure qualité que celui diffusé dans le commerce, souvent pauvre en bactéries.

 

Une recette qui varie

 

Il n’y a pas de recette unique mais diverses façons de préparer du kéfir. La méthode est celle-ci dans les grandes lignes :

– dans un bocal en verre d’un litre, placez deux cuillerées à soupe de grains de kéfir;

– ajoutez deux cuillères à soupe de sucre, et une demi orange bio coupée en quartiers, avec la peau;

– ajoutez une figue séchée, une datte séchée ou quelques raisins secs;

– remplissez le bocal d’eau. Fermez-le ou couvrez-le d’un linge, et laissez reposer entre 24 et 48 h à température ambiant;

–  dès que la figue (ou les autres fruits séchés) remonte, cela signifie que la fermentation a commencé à produire du gaz. Vous pouvez, au choix, filtrer ce liquide et le boire immédiatement, ou le conserver encore 24 h à température ambiante, pour que la fermentation soit plus prononcée (plus de goût, et plus de pétillant).

 

Pas de risque de contamination

 

Avec le kéfir, pas de risque de consommer une boisson toxique ou périmée.
 La fermentation abaisse le pH de la boisson (augmente l’acidité), et empêche ainsi le « pourrissement » ou la contamination par d’autres bactéries.

 

Toutes les variantes possibles

 

On peut consommer du kéfir toute l’année en variant dans la préparation les fruits (toujours bios) : agrumes (oranges, bergamotes, citrons…), pommes, poires… On peut aussi utiliser des jus de fruits. Par exemple, du kéfir de jus de pommes, aussi pétillant qu’un cidre, mais sans l’acool. Autre solution : incorporer des gousses de vanille, du gingembre, et rajouter du sucre selon votre goût.

 

Précautions d’usage

 

Les grains de kéfir sont des organismes vivants. Pour ne pas les détruire ou les fragiliser :

– N’utilisez que des fruits bios, les agrumes en particulier présentent de grandes quantités de résidus de pesticides.

– Pour enrichir la boisson en minéraux et nutriments, préférez les sucres non raffinés, sucre brun, sucre de canne roux, etc…

– Evitez le miel pour sucrer le kéfir, son pouvoir antibactérien affaiblirait les grains de kéfir.

– Préférez les ustensiles en bois et en verre, pour contenir ou mélangez votre kéfir, pour éviter qu’il ne s’oxyde en présence de métal.

– La qualité de l’eau a son importance : dans certaines régions, le chlore de l’eau du robinet peut freiner le développement des grains de kéfir.

 

Conservation des grains

 

Pour conserver vos grains de kéfir entre deux boissons, placez-les simplement au réfrigérateur dans un bocal avec un peu de sucre. Le froid ralentit leur activité. Changez l’eau et le sucre tous les quatre jours environ. Les grains de kéfir se développent et se multiplient progressivement. Si vous en avez trop, donnez-les autour de vous. Votre entourage bénéficiera de souches fortes et résistantes. Celles que l’on trouve en pharmacie, sous forme de poudre, sont faibles et ne vivent que quelques mois.

 

Hortense Allain-Launay

 

Photo : www.alternaturel.fr

 

AUCUN COMMENTAIRE