Manger autrement de la viande

1
137
protéines animales et végétales

protéines animales et végétales

Que ce soit par perte de confiance, souci éthique ou écologique, on a parfois envie de repenser la place de la viande dans nos assiettes. Sans être un végétarien pur et dur, on peut, avec quelques astuces, réduire intelligemment sa consommation de produits carnés.

 

La bonne dose de protéines

 

Bonne nouvelle : la viande n’est pas le seul aliment à contenir des protéines (ces nutriments indispensables à nos cellules) : les légumineuses (riz, lentilles, pois cassés, haricots blancs, soja…) et les oléagineux (noix, noisettes, amandes …) sont en fait de très bonnes sources de protéines.

 

Rapides à préparer avec un autocuiseur, les légumineuses se dégustent en soupes, purées, salades, currys : les possibilités sont quasi-infinies. Les oléagineux peuvent être consommés tels quels, sur des salades, des desserts, ou bien sous forme d’huiles, riches en oligo-éléments. Dès lors, si vous variez les produits laitiers et consommez  régulièrement des œufs, il y a très peu de risques de carences en protéines !

 

Végétarien et savoureux : piochez dans la cuisine du monde

 

Pas d’idée pour la composition de votre menu végétarien ? Tournez-vous vers les cuisines exotiques : de nombreuses cultures sont traditionnellement végétariennes et réalisent quotidiennement des plats variés à base de légumes : currys indiens, bo-buns vietnamiens, risottos italiens, purées, soupes… Piochez aussi des idées dans les épices, pour assaisonner sans jamais lasser.

 

Sans viande et sans prise de tête

 

Casse-tête, le repas végétarien ? Pas vraiment : A l’apéro, préférez  l’houmous, le caviar d’aubergine ou le guacamole à la charcuterie et aux petites saucisses cocktail. En plat principal, les possibilités ne manquent pas pour cuisiner des plats complets sans viande : raviolis aux légumes, falafels, nems végétariens, tartes, quiches, gratins… et en dessert, tout est permis ! Le plus simple pour consommer moins de viande, c’est de profiter des bons légumes de saison qui sont les meilleur marché.

 

Enfin, soyons iconoclaste : si l’envie subite vous vient, passez chez le boucher, et choisissez un bon morceau de viande venant d’un éleveur connu. Une fois de temps en temps, en privilégiant la qualité, telle devrait être la bonne façon de consommer la viande !

 

A lire sur le site : Principaux nutriments

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE