Le sulfoxaflor, nouveau tueur d’abeilles

0
148
pesticide sulfoxaflor

pesticide sulfoxaflorLes abeilles sont  menacées par un nouvel insecticide : le sulfoxaflor. Alors qu’il vient d’être interdit aux Etats-Unis, la Commission européenne a donné son feu vert à son utilisation en Europe pour deux ans.

 

La Commission européenne vient d’autoriser l’utilisation du sulfoxaflor, un pesticide mis au point par l’américain Dow Chemical. Cette molécule connue sous le nom commercial de Closer appartient à la famille des sulfoximines, des molécules qui agissent sur le système nerveux central des insectes, créant des troubles nerveux mortels.

 

Contre les insectes résistants

 

Dow Chemical le propose aux agriculteurs, en particulier aux producteurs de pommes de terre, pour lutter contre les pucerons, cicadelles,  punaises… et tous les insectes qui développant des résistances à d’autres familles d’insecticides (néonicotinoïdes, organophosphates, pyréthroïdes).

 

Décision incohérente

 

Le sulfoxaflor a été commercialisé aux Etats-Unis entre 2013 et 2015 sous le nom de Transform et Closer avant d’être interdits par la 9° Cour d’appel des Etats-Unis pour manque d’études prouvant son innocuité pour les abeilles.

 

La décision de la Commission européenne paraît surprenante, voire incohérente, avec son interdiction (partielle) en mai 2013 de trois neurotoxiques, Poncho, Cruiser, Gaucho, des néonicotinoïdes fortement suspectés de concourir à la mortalité des abeilles. Lire L’Europe prête à interdire trois pesticides pour sauver les abeilles

 

L’efficacité du lobby

 

L’industrie agro-chimique mondiale gagne une nouvelle partie contre les milieux apicoles et scientifiques en lutte contre les différentes familles d’insecticides neurotoxiques aux effets surpuissants (un milliardième de gramme peut suffire, voire mille fois moins). C’est un signe supplémentaire de l’efficacité de ce lobby auprès des instances européennes. L’industrie peut commercialiser sa molécule à grande échelle avant d’avoir prouvé son innocuité auprès des pollinisateurs qui jouent pourtant un rôle crucial dans la fertilité des plantes et la  production mondiale des fruits et légumes.

 

Une pétition

 

Une association de défense de pollinisateurs, Pollinis, lance une pétition http://actions.pollinis.org/actions/stop-sulfo-now

pour demander à la Cour de Justice de l’Union européenne d’intervenir pour suspendre la commercialisation de cette nouvelle menace chimique pour les abeilles et tous les pollinisateurs. Lire aussi Des parlementaires pro abeilles, anti pesticides

 

JC Nathan

 

http://www.pollinis.org

http://msdssearch.dow.com

 

Photo : www.rts.ch/info/sciences-tech

AUCUN COMMENTAIRE