Biodynamie, les raisins de l’harmonie

0
2
biodynamie respect de la nature

biodynamie respect de la nature

Exigeants, passionnés, idéalistes, les viticulteurs adeptes de la biodynamie, méritent qu’on s’intéresse à leur travail et à leurs produits.

 

Dans les vendanges record annoncées pour 2014 (47 millions d’hectolitres de vin attendus, contre 42,3 en 2013), la biodynamie ne représente qu’une infime part. Demeter et Biodyvin, les deux signes de qualité officiel de la biodynamie en France, rassemblent en tout et pour tout 500 à 600 viticulteurs et producteurs. Mais de l’avis des experts, les adeptes de la bio-dynamie, littéralement les forces de  la vie, produisent des raisins de grande qualité et se plient à une vinification exigeante.

 

Les phases de la lune

 

La biodynamie est née des travaux de Rudolf Steiner, philosophe, épris de spiritualité et d’ésotérisme. Steiner accorde une place privilégiée aux rythmes de la nature et aux cycles de la lune. Selon la biodynamie, la lune exerce une force d’attraction sur l’eau ce qui, selon les périodes, facilite plus ou moins la germination, la croissance des plantes, des fruits… Cultivateurs et viticulteurs suivent avec attention un calendrier biodynamique indiquant les phases de la lune, sa position autour de la terre, etc. pour décider de tel ou tel soin. Il y a des jours racines, des jours fleurs, des jours fruits, des jours feuilles…

 

Ennemis du rendement et de la chimie

 

Les adeptes de la biodynamie refusent des rendements élevés. Ils traitent leurs cultures à l’aide de décoctions mystérieuses à base de bouse et de silice, purée d’ortie, pissenlit, valériane… Ils s’interdisent tout recours à des engrais chimiques ou des pesticides. La récolte est manuelle. Les levures utilisées sont naturelles. L’usage des sulfites (pour enrayer l’oxydation) réduit au maximum. Pour le consommateur, c’est l’assurance d’une vinification de qualité et de vins exempts de pollution chimique.

 

Minéraux et typiques

 

Les spécialistes estiment en général que les vins en biodynamie expriment davantage la minéralité des sols et la typicité des terroirs, conséquence logique des méthodes culturales retenues. Quelques noms de domaines ayant franchi le pas de la biodynamie: Château Pontet-Canet (Pauillac), Domaine Zind-Humbrecht en Alsace, Domaine Marcel Deiss Langenberg (Alsace), Maison Chapoutier (Rhône), Domaine Montirius (AOC Vacqueyras Gigondas et Côtes du Rhône), Domaine de la Cabotte (Rhône), Domaine de la Coulée de Serrant (Loire), Domaine Philippe Delesvaux (Loire) …

 

Pour les amateurs curieux de vins « super-bio », il existe le Guide des vins en biodynamie (Editions Feret) qui évalue et passe en revue plus de 300 vins et une centaine de domaines et donne ses coups de coeur. A noter que l’Alsace est très bien représentée en biodynamie.

 

JC Nathan

 

www.demeter.fr

www.vinetchere.fr

www.idealwine.com

Photo : Jacques Prieur

http://blog.millesima.fr

 

 

AUCUN COMMENTAIRE