Choisir une dinde bien élevée

0
307
élevage dindes

élevage dindesTraditionnellement, la dinde est un plat de fête de fin d’année. Les consommateurs avertis auront à cœur de choisir un label rouge ou une élevage bio, nettement plus respectueux de l’animal et de son bien-être.

 

A Noël, les Français consomment environ 2,5 millions de dindes. Environ 470 000 dindes sont certifiées label rouge. La France (503 000 tonnes par an) est le second producteur mondial de dindes. La grande majorité des élevages sont dits classiques, terme qui dissimule des conditions d’élevage industriel peu soucieuses du bien-être des animaux.

 

Densité d’élevage et santé

 

La majorité des dindes « classiques » sont élevées dans des hangars abritant 10 à 20 000 bêtes, serrées les unes contre les autres, dans des conditions d’hygiène limites. Les litières dégagent de l’ammoniac qui entraîne des inflammations cutanées, des problèmes oculaires et respiratoires.

 

La densité d’élevage a de nombreuses répercussions sur la santé des volailles (ulcères aux pattes, boiteries), leur comportement (agressivité). On débecque et on désongle les oiseaux pour limiter les agressions (intervention douloureuse dans certains cas). Les conditions dans lesquelles les bêtes sont transportées aux abattoirs et tuées (semi-électrocution avant d’avoir la gorge tranchée) sont source de souffrances pour nombre d’entre elles.

 

Conditions plus dignes

 

C’est l’une des grandes qualités du label rouge que de réserver des conditions d’élevage beaucoup plus dignes : la dinde Label rouge ou l’AOP Dinde de Bresse, les volailles sortent  à l’air libre et peuvent marcher. Les hangars ne dépassent pas 1600 m2 avec un maximum de 2500 bêtes par bâtiment (1500 en AOP). Le nombre de bêtes autorisé baisse au fur et à mesure que les dindes grossissent (pas plus de 6 dindes par m2 à l’âge adulte). Débecquage et désonglage sont interdits.

 

Qualité supérieure

 

Les dindes élevées en bio sont élevées dans des conditions apparentées à celles du label rouge (accès au plein air…). De par leur mode d’alimentation et la durée de l’élevage (140 jours au minimum pour les dindes à rôtir, deux fois la durée moyenne des dindes non labellisées), les dindes label rouge et les dindes bio sont d’une qualité de viande bien supérieure à la dinde d’élevage standard. Autant de raisons qui  militent en faveur des labels.

 

JC Nathan

 

Sources : www.ciwf.fr

http://pmaf.org

Photo : Richebourg  http://fr.academic.ru

 

 

AUCUN COMMENTAIRE