Pain au chocolat ou chocolatine, les mêmes calories

0
2995
chocolatine

Un pain au chocolat et une chocolatine ont exactement le même nombre de calories. Il n’y a que le nom qui change !

 

 

Le pain au chocolat ne s’appellera pas chocolatine en France. Ainsi en ont décidé les députés malgré le vibrant plaidoyer de certains élus en faveur du savoir-faire de la région gasconne et de cette viennoiserie au chocolat. L’amendement LR « ‘chocolatine » n’est donc pas passé. Les Français devraient s’en remettre.

 

 

Pâte levée feuilletée

 

 

Mais pour les esprits curieux, on ne pouvait clore ce dossier de la plus haute importance sans quelques éléments d’information. La France appelle « pain au chocolat », ce qui est en fait une viennoiserie à base de pâte levée feuilletée fourrée avec une barre de chocolat (parfois deux barres !). Dans le sud-ouest, du côté de Bordeaux et de Toulouse, le même produit est appelé chocolatine.

 

 

Un site spécialisé sur ce sujet délicat, chocolatineoupainauchocolat.fr, établit un sondage en ligne qui confirme l’origine sud-ouest de chocolatine. Les Québecois sont friands aussi du mot chocolatine. En Belgique, on utilise l’expression « couque au chocolat ».

 

 

Le shokoladencroissant d’origine viennoise

 

 

Le mot viennoiserie nous vient des pâtisseries d’inspiration viennoise que la France a découvert au XIX° siècle. Des boulangeries viennoises s’installent en France et importent leurs spécialités à base de  pâte à brioche à l’époque : le croissant autrichien (Kipferl), c’est-à-dire notre futur croissant, le pain empereur (Kaisersemmel) et un croissant fourré au chocolat (Schokoladencroissant). Le mot Schokoladen est peut-être à l’origine du mot chocolatine. Dans les pays anglo-saonx, on parle de « chocolate croissant ».

 

 

Le goûter au chocolat

 

 

Selon un expert du chocolat, Nicolas Berger, auteur d’une encyclopédie « Chocolats, mots et gestes » (Editions Alain Ducasse), le terme « pain au chocolat » vient du morceau de pain et de chocolat donnant autrefois en goûter aux enfants.  Mais, si l’on voulait être logique, le terme « pain au chocolat » n’est pas approprié : en pâtisserie, on appelle pain une spécialité faite avec avec de la pâte à pain au lait, ou de la pâte à brioche, comme le pain viennois, par exemple.

 

 

280 calories pour un pain

 

 

Pour les diététiciens, le débat chocolatine – pain au chocolat a peu d’importance. Ce qui compte, c’est la quantité de calories. Or, une pâte levée feuilletée, c’est un bon paquet de beurre et de calories au 100 grammes de produit : très exactement 400 calories. Soit 280 calories pour un pain au chocolat de 70 g. A consommer avec modération.

 

 

Aurélie Laroche

 

Sources : couteaux-et-tirebouchons.com

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE