Crème glacée, ce qu’il faut savoir

0
887
creme glacée glace

Avant de prendre l’habitude de consommer un peu trop souvent de la crème glacée, mieux vaut examiner quelques vérités un peu plus amères.

 

 

 

Une bonne dose de gras et de calories

 

 

La crème glacée est riche en calories. 100 g de crème glacée apporte en moyenne 200 calories, soit plus du tiers d’un repas. Cette petite sucrerie est un plat en réalité ! Certaines glaces ou marques culminent : 100 g d’un magnum double chocolat représente 380 calories. La parade, tout le monde la connait, s’appelle sorbet. 100 g de sorbet sont équivalents en moyenne à 100 calories. Beaucoup plus diététique mais moins gourmand pour de nombreux consommateurs.

 

 

La garniture, supplément calories

 

 

La mode est à la « personnalisation » du cornet, avec les options de garniture. Chantilly, caramel, fudge (confiserie à base de beurre, sucre, lait..), pépites de chocolat, guimauve, noix hachées… Difficile de résister. Mais une garniture a le pouvoir de doubler la quantité de calories et de faire bondir votre cornet de 70-90 calories à 200 !

 

 

Des additifs à gogo

 

 

La crème glacée est l’un des aliments ultra-transformés pointés du doigt par les nutritionnistes. Pour se conserver, la glace est confectionnée avec un bon paquet d’additifs. Exemple de composition d’une glace industrielle (hors les ingrédients laitiers et les ingrédients naturels) : huile de coco, sirop de glucose-fructose, émulsifiants E471, E442, E476, stabilisants E407, E410, E412, amidon modifié, colorants (E150b, E160a). Il ne faut pas s’étonner que ce type de produits soit noté E, la plus mauvaise note par le Nutri-score. A noter que les crèmes glacées allégées incorporent encore plus d’édulcorants.

 

 

Risques bactériens

 

 

Le consommateur prudent choisira avec discernement le vendeur-revendeur de glaces. En France ou ailleurs, les crèmes glacées ne sont pas exemptes de contamination bactérienne pour cause d’hygiène insuffisante et de non respect des températures de froid exigées. La température de conservation des glaces doit être inférieure ou égale à – 18° C. Les glaces en cornet, les bâtonnets, etc., qui vont être consommés tout de suite peuvent être conservés à une « température de service » qui ne doit jamais être supérieure à –10° C. A cette température, elles doivent être rapidement consommées.

 

Des cas de contaminations à des salmonelles et même des Listeria sont possibles. Attention donc aux revendeurs « incertains ». Ne pas choisir en magasin des packs recouverts de givre ou déformés, ce qui peut être signe d’une rupture de la chaîne du froid. A la maison, ne jamais recongeler une glace qui a commené à se ramollir (décongélation).

 

 

Aurélie Laroche

 

Sources : www.tableaudescalories.net

www.economie.gouv.fr

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE