Alpérel, un glacier classe Trois étoiles

0
329
Glaces Alpérel

Glaces AlpérelCréateur de la marque Alpérel, le glacier Paul Maman ambitionne tout simplement de faire les meilleures glaces de Paris et de sa région. Pour certains gourmets, c’est réussi !

Votre réputation de glacier est de plus en plus établie. Où peut-on trouver vos glaces ?

 

Mes premiers clients sont les restaurants et bistrot parisiens (entre 300 et 400 établissements). J’approvisionne aussi des « épiceries fines » comme l’Epicerie du Bon Marché, les Galeries Gourmandes du Palais des Congrès… Il arrive aussi que nos glaces soient servies par certaines compagnies aériennes.

 

Quels types de glaces réalisez-vous ? Quelle est votre « philosophie » ?  

 

Nous cherchons à faire des glaces très naturelles. Pour cela, il faut bien sûr d’excellents produits. Nous n’utilisons aucun arôme artificiel : une glace à la vanille est faite avec de la gousse de vanille. Nous travaillons avec des fruits de saison cueillis à maturité. Cela suppose de savoir s’approvisionner au bon moment quand c’est la pleine production, pour assurer ensuite une qualité constante à nos produits.

La notion de maturation aussi est essentielle. Il faut laisser le temps au goût de se développer : la vanille ou le café torréfié doivent pouvoir diffuser leurs arômes dans « l’appareil ».

 

On est très loin de la glace industrielle vendue à grande échelle ?  

 

Ce que nous faisons se rapproche de la notion de fait-main, de l’idée de la haute-couture. Clairement, c’est du haut de gamme. Les restaurants qui choisissent de servir Alpérel sont attachés à offrir de « bons produits ».
Les glaces « industrielles » sont souvent des glaces dites foisonnées, c’est-à-dire des glaces évanescentes qui ne laissent rien sur la langue. A l’inverse, nous réalisons des glaces qui offrent une très forte densité de matière. C’est cela qui va contribuer à la qualité du goût.

 

Votre marque ose des parfums originaux comme wasabi, miel-lavande, huile d’olive, thé-menthe-pignons…

 

En matière de parfums, il faut en premier lieu bien maîtriser les parfums de base : vanille, caramel, chocolat, fraise… Ensuite, toutes les déclinaisons sont possibles. Par exemple, framboise-basilic, fraise-menthe-poivre rose, etc… Au total, nous avons créé une centaine de parfums.

 

Sources : http://alperel.fr

Pratique : Les glaces Alpérel, sont en vente dans les grandes épiceries fines de Paris : Epicerie du Bon Marché, Galeries Gourmandes du Palais des Congrès…

 

AUCUN COMMENTAIRE