La fraude des poissons gorgés d’eau

0
437

poisson AsieLa fraude des poissons et produits de la mer gorgés d’eau, bien connue des professionnels, prend de l’ampleur. Ce qui pose le problème du vrai prix des filets de poisson surgelés mais aussi de la présence d’additifs.

 

 

En recourant à des additifs, il est facile de gonfler d’eau des poissons surgelés et d’augmenter artificiellement leur poids et la marge des producteurs (lire sur ce site Poissons gonflés d’eau et autres fraudes).

 

Fraudes sur le panga, le colin et le cabillaud

 

Cette fois, les professionnels français, via le Syndicat national du commerce extérieur des produits congelés et surgelés (SNCE) ont décidé de contre-attaquer et d’en informer les consommateurs. Les fraudes les plus courantes ont été découvertes sur les poissons d’importation surgelé vendu en filets comme le panga, le colin, le cabillaud

 

Risques liés aux additifs

 

Les producteurs asiatiques (le Viet-Nam pour le panga, par exemple) et d’autres régions exportatrices vers la France (Amérique Latine) sont incriminées. Non seulement le consommateur est abusé sur le prix réel du poisson (en réalité plus cher de 10 à 30%), mais il est exposé à un risque alimentaire lié aux additifs utilisés pour la fraude dont on ne connaît pas la dangerosité.

 

Contrôles du taux d’humidité et de protéines

 

Dans le cadre du programme Fraud’filets mené en partenariat avec FranceAgriMer et le Fonds européen pour la pêche (FEP), le Syndicat souhaite mettre en place un plan de contrôle des poissons d’importation sur un critère simple : le rapport humidité/protéines. La baisse de la teneur en protéines combinée à l’augmentation de l’humidité est en règle générale le signe d’une manipulation. Ces contrôles seraient d’autant plus utiles que les consommateurs n’ont pas les moyens de détecter la tromperie. Les Français achètent 1 million de tonnes de produits aquatiques, soit environ deux fois la production nationale, et sont donc très concernés.

 

JC Nathan

 

http://www.lemondedusurgele.fr

 

Photo : http://www.photo-tuto.fr

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE