Le poids et les kilos en trop dans un couple

0
166
poids homme femme

Le poids, une obsession souvent féminine, est aussi une question posée au sein du couple. Un sondage IFOP donne quelques éclairages sur ce sujet sensible.

 

 

Du poids, des kilos en trop ! Un souci souvent plus vif quand survient l’été et l’épreuve des maillots de bains. Naturavox, site dédié à des solutions minceur, a commandé à l’IFOP un sondage sur la perception du poids dans le couple. Comme on s’en doutait, les femmes sont plus inquiètes de leur supposé excès de poids que les hommes. 67% des femmes interrogées ressentent le besoin de perdre des kilos contre 53% chez les hommes.  La préoccupation du tour de taille touche toutes les femmes, même celles de corpulence normale ou à l’IMC (Indice de Masse Corporelle) inférieur à la moyenne.

 

 

Bienveillant ou réprobateur ?

 

 

Au sein du couple, les regards entre les conjoints sont relativement bienveillants puisque seuls 33% trouvent que leur partenaire doit perdre des kilos. Une catégorie d’hommes est plus sévère : les hommes jeunes de moins de 25 ans, de catégories populaires, qui souhaitent à 64% que leurs partenaires maigrissent.

 

 

Aborder le sujet

 

 

Pas facile de dire ce que l’on pense non plus du tour de taille de son conjoint(e). Les femmes n’ont pas trop de difficultés à suggérer à leur mari (compagnon) une baisse de calories. A 61%, elles font passer le message. Les hommes ont du mal à aborder le sujet (seuls 45% ont abordé le sujet).

 

 

Le couple fait grossir

 

 

Aspect intéressant de l’étude IFOP commandée par Naturavox, le couple fait grossir ! 74 % des personnes interrogées estiment avoir pris du poids depuis qu’ils sont en couple. Plus le couple dure et plus les kilos s’installeraient. 81 % des personnes qui sont en couple depuis plus de 20 ans ont noté une prise de poids contre seulement 50 % des personnes en couple depuis moins de trois ans.

 

Le couple fait prendre des kilos mais n’aide pas à en perdre : Seulement 13 % des couples réussissent à perdre du poids en même temps. D’ailleurs, moins d’un couple sur deux (44%) essaye une stratégie commune d’amincissement.

 

 

Un enjeu typiquement féminin

 

 

Le couple survit aux kilos en trop : seulement 4 % des Français reconnaissent avoir quitté leur partenaire pour une question de surpoids. Conclusion de François Kraus, directeur de l’expertise « Genre, sexualités et santé sexuelle » à l’Ifop : la « contrainte pondérale » est plus intense chez les femmes que chez les hommes, quelle que soit leur corpulence réelle. Lorsque l’été arrive, mincir est un enjeu typiquement féminin.

 

Aurélie Laroche

 

Sources : Naturavox Enquête

 

 

 

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE