Les boissons aromatisées, une bonne habitude ?

0
254
boissons aromatisees

Les boissons aromatisées, les eaux minérales fruitées ou parfumées, caracolent dans les rayons de supermarchés. Est-ce une bonne habitude à prendre ?

 

 

Les boissons aromatisées ont la cote. Après les grands classiques, Volvic ou Badoit au citron, à la menthe, voilà que jaillit une fontaine de nouvelles boissons aux goûts fruités et séduisants : Vittel up au pamplemousse, Contrex Green (eau minérale au maté), Cristaline avec sa gamme Fruit&Pétille (orange/citron vert, orange/pêche, framboise/grenade, etc), San Pellegrino et son Momenti (clémentine/pêche, grenade/cassis et citron/framboise), etc.

 

 

 

 

L’eau plate, trop plate

 

 

Les nouvelles boissons aromatisées séduisent tous les palais qui ont tendance à trouver l’eau plate, « trop plate ». Elles ont le mérite de faire boire facilement, donc de nous hydrater convenablement, avec une petite touche de plaisir supplémentaire.

 

Lire : Eau du robinet, eaux de source, eaux minérales : savoir consommer

 

 

Arômes naturels

 

 

Sont-elles des sources de santé et de vitalité pour autant, comme le laissent penser la publicité ? Pas si sûr. Certes, beaucoup de ces boissons n’utilisent plus d’arômes artificiels au profit d’arômes naturels de fruits ou de plantes (privilégiez les « eaux aromatisées naturellement« ). Mais un bon nombre recourent encore à divers additifs, édulcorants, arômes de synthèse.

 

 

La question du sucre

 

 

Et puis, il y a la question du sucre. Certaines eaux aromatisées (Badoit Vertigo saveur citron et citron vert, Salvetat citron-citron vert…) ne contiennent aucun sucre. Mais beaucoup sont légèrement sucrées. Dans une publicité, Badoit annonce fièrement que sa boisson « Bulles de fruit » (eau minérale naturelle de Saint-Alban et jus de fruits à base de concentré) contient 40% de moins de sucre que la moyenne des boissons aromatisées sucrées.   Un grand flou qui cache une réalité : ces boissons sont souvent sucrées, comme tant d’aliments insoupçonnés.

 

 

Les papilles et le sucré

 

 

Pour un litre (100 cl), en moyenne 20 à 40 g de glucides (4 à 8 grammes de sucres). Bien entendu, c’est cinq à six fois moins qu’un soda. C’est bien mieux de boire un Perrier goût citron ou une Badoit menthe qu’un Coca ou un Fanta. Mais cela reste une boisson sucrée qui présente le défaut de cultiver le goût du sucre et d’accoutumer en permanence les papilles au sucré.

 

 

Excès de minéraux

 

 

Ajoutons un autre bémol aux boissons aromatisées : la consommation excessive d’eaux minérales n’est pas conseillée, tout simplement pour cause d’excès de minéraux nuisible à l’organisme. Mieux vaut savoir alterner les boissons et ne pas devenir addict de ces boissons séduisantes.

 

 

Lire aussi : Eaux minérales, l’image et la teneur en minéraux

 

Katrina Lamarthe

 

Sources : Medisite – 60 millions de consommateurs

boisson-sans-alcool.com

AUCUN COMMENTAIRE