Le bibimbap, un joyeux mélange coréen

0
119
bibimbap Corée

Vous aimiez le Bo bun vietnamien. Vous allez adorer le bibimpap, son cousin coréen. Ce plat est très populaire en Corée.

 

 

Bibimbap ? Un mot valise réalisé à partir de bibimbmada qui veut dire « mélanger », et bap, le riz (du riz rond). Il s’agit bien d’un joyeux mélange à base de riz, de viande de boeuf, de légumes sautés, germes de soja, le tout surmonté d’un oeuf sur le plat, présenté dans un grand bol. Le bibimbap est servi avec une pâte de piment. Si vous en trouvez, les Coréens servent ce plat avec un condiment qui se nomme le gochujang.

 

 

Huile et graines de sésame

 

 

Lim Ki, cuisinière coréenne, nous explique sur son site kimshii qu’il n’y a pas de recette précise de ce plat.  LIm Ki présente une recette à base de légumes (pomme de terre, carotte, concombre, laitue), de boeuf émincé, agrémenté d’huile et de graines de sésame, d’une marinade à base de soja, de miel et d’ail (certains mettent aussi du gingembre frais), et relevé avec une sauce à base de pâte de piment rouge.

 

 

Riz rond asiatique

 

 

En fait, on peut mettre un peu ce qu’on veut dans le Bibimbap. Tous les légumes ou presque sont envisageables : épinards, champignons sautés, haricots verts, courgettes… L’important, précisent les connaisseurs, est d’utiliser du riz rond asiatique.  Autre détail essentiel, les lamelles de boeuf auront été préalablement marinées

 

 

Tofu, kimchi, banchan

 

 

Pour ceux qui le préfèrent, le boeuf peut être remplacé par des lamelles de porc, des tranches de poisson, des crevettes sautées. Les végétariens se tourneront vers le tofu et les veggans s’abstiendront de mettre un oeuf qui sert surtout pour la décoration.

 

Pour faire riche et cultivé, il faut servir le Bibimbap avec du kimchi ou gimchi (chou mariné et pimenté), des banchan, c’est-à-dire des petits récipients de légumes sautés ou vapeur.

 

Katrina Lamarthe

 

 

AUCUN COMMENTAIRE