Le taboulé à la table de l’été

0
264
taboulé à la menthe

taboulé à la menthe

Avec le retour des beaux jours, l’inconscient culinaire nous guide délicatement vers les plats légers et frais. Le taboulé est l’un de ceux qui plaît à toute la famille.

 

En arabe, taboulé veut dire salade assaisonnée.  Le plat est originaire du Liban et de la Syrie. Pour certains commentateurs, l’ancêtre du taboulé serait le Bazargan, un plat d’origine kurde.

 

Beaucoup d’herbes

Le taboulé est une salade à base de boulghour et d’herbes, arrosé d’huile d’olive et de jus de citron. Ingrédient de base dans la cuisine du Moyen-Orient, le boulghour est un blé dur entier précuit à la vapeur, séché, est concassé. Dans la cuisine libanaise, le taboulé est à l’origine réalisé avec beaucoup d’herbes (surtout du persil, mais aussi de la menthe fraîche), des oignons et avec peu de blé.

 

Nourrissant et festif

Le plat a connu un légitime succès dans de nombreux pays du Proche-Orient, mais au-delà, dans des régions telles que l’Arménie, Chypre, les pays occidentaux. A cela, une raison simple : c’est un plat facile à préparer, nourrissant (céréales et légumes), rafraîchissant (surtout avec la menthe), peu coûteux et pourtant empreint d’un léger caractère festif.

 

Au gré des cultures et des innovations, diverses variantes sont apparues. Chez les Arméniens, on coupe finement de la salade. D’autres n’hésitent pas à incorporer du chou ou des feuilles de vigne fraîches. Aujourd’hui, en particulier en France, on ajoute très souvent du concombre et des tomates.

 

Ne pas tremper la semoule

L’erreur commune aux néophytes du taboulé est de trop tremper la semoule. Résultat, une salade de semoule roborative qui a perdu tout son charme. Pour se préserver de l’effet gloubi-boulga, il est préférable de se rapprocher d’une recette de type libanais, dans laquelle la graine gonfle sous l’effet du jus des citrons et des tomates. Aussi, faut-il toujours prévoir un temps de repos, avec passage au réfrigérateur, ce qui garantira l’effet rafraîchissant.

 

JC Nathan

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE