Saumon fumé, poissons fumés : les bons accords de vins

0
1570
poisson fumé et vin

poisson fumé et vin

Les poissons fumés (saumon en tête) et autres poissons crus, mets devenus classiques sur les tables françaises, méritent une union harmonieuse avec des vins appropriés.

 

Même s’il est devenu presque banal, le saumon fumé sera d’autant plus valorisé qu’on l’accompagnera d’un vin qui sied à sa chair onctueuse et grasse. Les spécialistes conseillent des vins blancs incisifs et minéraux pour contrecarrer le côté gras du poisson et la note fumée.

 

Deux classiques : champagne, chablis

 

Rassurez-vous, le champagne ne sera jamais une faute de goût. Autre classique, le chablis (Petit-chablis ou Chablis-grand cru), vin frais, élégant, qu’on recommande aussi – entre autres plats – avec les poissons d’eau douce, les crustacés, les coquillages, les fruits de mer.

 

Vouvray, Sancerre

 

Certains gourmets se disent fort satisfaits du mariage saumon fumé-Vouvray sec, fruité, fin Et pourquoi pas tester la version pétillante de ce vin de Touraine, sur la rive droite de la Loire ? D’autres encore se sont risqués à miser sur un riesling, vin fruité et délicatement parfumé, réputé très bien accompagner les poissons, fruits de mer, coquillages….

Dans tous les cas, les vins blancs de Loire type Sancerre (cépage sauvignon), secs, rafraîchissants, sont à leur place.

 

Côté rouges

 

Les esprits rebelles s’aventurent du côté des rouges.  On dit que le Menetou-salon, voisin du Sancerre, peut faire l’affaire.  Encore plus frondeur, le choix du Pinot noir, l’un des rares vins rouges d’Alsace, limpide, fruité, chaleureux. On aime ou on abhorre le mariage avec le poisson fumé.

 

Truite et sushi : des blancs secs également

 

Pour la truite fumée, les accords sont assez comparables avec ceux identifiés pour le saumon : des blancs secs et légers, Petit chablis, Coteaux du Tricastin, Bourgogne aligoté « primeur », Côtes du Ventoux, Muscadet….

 

Les sushis et sashimis qui sont devenus très tendance se marieront aisément à tous les vins blancs préconisés pour les coquillages. L’acidité ou la minéralité du vin viennent souligner les arômes marins du poisson, le vif de l’aliment cru.

 

Aurélie Laroche

http://lapassionduvin.com

Les accords mets&vins.Olivier Bompas. Les livrets du vin. Hachette Vins.

www.lafdv.fr

 

Photo : http://passionvin

 

 

AUCUN COMMENTAIRE