La vogue des bières artisanales

bieres artisanales

0
417
brasserie biere artisanale

Les bières artisanales sont très en vogue. Dans toutes les régions de France, d’Europe et d’Amérique du Nord, des brasseries artisanales, voire des micro-brasseries, ont fleuri qui revendiquent un tour de main traditionnel, un choix de malt et de houblon très sélectif, une créativité, une palette de goûts très diversifiée….

 

Une brasserie artisanale fait souvent à peine quelque dizaines de milliers d’hectolitres, alors qu’une grande brasserie produit plusieurs millions d’hectolitres par an. Quant aux micro-brasseries,  elles réalisent moins de mille hectolitres par an.  Depuis le début des années 2000, les petites brasseries françaises ont fait leur réapparition. On en compte désormais environ 630. Leurs dirigeants sont souvent des passionnés qui s’approvisionnent en malt et houblon de caractère, mettent au point leurs propres recettes, inventent des produits typés, parfumés, originaux.

 

 

Gingembre, saveur d’absinthe, cacao

 

 

Les petits brasseurs, qui n’ont pas les moyens d’activer un réseau de distribution traditionnel, jouent à fond des possibilités d’Internet et des sites spécialisés, tels que www.saveur-biere.com, www.latelierdesbieres.fr, www.bieresdirect.com, etc….

Le site www.brewnation.fr présente un ensemble de jeunes brasseries. C’est par exemple, La Bouledogue, une brasserie de bières artisanales à Villebon sur Yvette dans l’Essonne, un des berceaux de la bière artisanale francilienne. Le nom de la brasserie est un hommage au chien qui a assisté à tous les essais préparatifs des deux jeunes créateurs qui produisent environ 4000 litres par mois, sur six bières différentes, dont une bière au gingembre, une blanche de type belge…

 

La Brasserie Chaumont d’Oise, implantée à 60 km de Paris à Chaumont en Vexin dans l’Oise, propose des bières 100% bio.  La brasserie Dioller à Dolleren, au coeur de la vallée de Masevaux, dans le sud de l’alsace, affiche quelques produits originaux, telle cette bière à la saveur de l’absinthe.

 

 

A Strasbourg, la brasserie Bendorf créée en 2013 par Benjamin Pastwa, produit plusieurs bières « généreusement houblonnées », dont une blonde amère avec un léger goût floral, et une brune à la saveur proche du cacao. Le brasseur revendique déjà quelques récompenses honorifiques (médaille d’argent au Concours général agricole….). Encore en Alsace, la brasserie du Vignoble, à proximité du village de Riquewihr, au coeur des vignobles alsaciens, etc.

Lire aussi : La bière belge, patrimoine de l’humanité

 

 

JC Nathan

 

Photo : https://www.happybeertime.com

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE