L’acérola, une bombe de vitamine C

0
360
acerola

acerolaL’acérola est un arbuste sud-américain donnant des cerises bourrées de vitamine C, puissante source d’antioxydants et de vitamines diverses.

 

L’acérola est un arbre qui pousse dans des forêts d’Amérique latine, en particulier au Brésil et dans les Caraïbes. Il donne des fruits rouges qui ressemble à des cerises, d’où ses autres noms : cerise des Antilles, cerise des Barbades, cerisier-pays… En Amérique du Sud, il est courant de consommer du jus d’acérola ou les fruits eux-mêmes, notamment pour combattre la fièvre, diverses maladies infectieuses, le scorbut….

 

 

Mine de vitamine C et d’anti-oxydants

 

Ce fruit rouge est une source exceptionnelle de vitamine C. L’acérola contient entre 1 et 2 g de vitamine C pour 100 g de pulpe, soit dix à quinze fois les meilleures sources de vitamine C (cassis, poivron rouge, kiwi, orange…). Lire aussi : Les  dix meilleures sources de vitamine C. En réalité, ce fruit est une mine d’antioxydants, de vitamines B (thiamine, riboflavine, niacine…), de vitamines A, mais aussi de minéraux (magnésium, potassium, phosphore…).

 

 

Anti-inflammatoire, anti-bactérien

 

Compte tenu de son profil vitaminique, l’acérola a de puissants effets sur l’organisme. On le consomme pour combattre les états d’asthénie ou pour favoriser la reprise de poids. Il est réputé pour son activité anti-inflammatoire, le renforcement du système immunitaire et donc la lutte contre les infections. Diverses études scientifiques avancent une activité anti-bactérienne, anti-fongique, voire anti-cancéreuse.

 

 

On ne connaît pas d’effets indésirables liés à une consommation raisonnable d’acérola (pas plus de 1 g par jour). Mais des notules mettent en garde contre certaines interactions médicamenteuses, en particulier les médicaments anti-plaquettaires et anticoagulants.

 

Aurélie Laroche

 

 

 

Sources : http://www.passeportsante.net/fr

Photo : www.bioalaune.com

 

AUCUN COMMENTAIRE