Chocolat noir ou chocolat au lait, le meilleur pour la santé

0
412
chocolat

Quel est le chocolat le meilleur pour la santé ?  Le chocolat noir ou le chocolat au lait ? A l’approche des fêtes de Noël ou de Pâques, on se pose souvent la question. 

 

 

Le chocolat noir ou au lait ? Eternelle question quand on s’inquiète un peu de son tour de taille et des conséquences de sa gourmandise. Le chocolat est fait de poudre de cacao, de beurre de cacao (parfois complété d’une petite partie d’un autre gras comme le karité ou l’huile de palme), et de sucre. 

 

 

La teneur en cacaobeurre de cacao

 

 

Un chocolat noir à 70% contient 70% de poudre de cacao et de beurre de cacao (35% au minimum de cacao), le reste étant quasiment que du sucre. Plus le chocolat est « titré », plus il est riche en cacao et beurre de cacao, et heureuse conséquence, moins il est sucré.

Le chocolat au lait contient entre 25 et 40% de cacao et de beurre de cacao, les deux autres ingrédients étant du lait (poudre de lait) et du sucre. 

 

 

Calories

 

 

En termes de calories, le fait qu’il soit noir, au lait, ou blanc, ne change pas grand chose à l’affaire. Pour une barre de chocolat, vous vous en tirez à 100-110 calories. Cela fait la plaquette de chocolat de 100 g à 550 calories, tout de même…

Lire : Le chocolat noir, un aliment très calorique

 

En revanche, qu’il soit noir ou au lait, a une incidence sur la répartition des graisses et des sucres. Pour simplifier, le chocolat noir est moins sucré qu’un chocolat au lait (on s’en doutait au goût). 

 

Pour 20 g de chocolat

Chocolat noir à 70% 

Glucides : 6,7 g dont sucres simples 4,3 g

Chocolat au lait  

Glucides : 11,4 g dont sucres simples 10 g

 

Mais surprise, le chocolat noir est plus riche en lipides

 

Pour 20 g de chocolat

Chocolat noir à 70%  

Lipides totaux : 8,4 g dont 6 g d’acides gras saturés

Chocolat au lait

Lipides totaux : 6,3 g dont 3,8 g d’acides gras saturés

 

 

Résumons, le chocolat noir est moins sucré et plus gras; le chocolat au lait est plus sucré et moins gras.  Pour information, le chocolat blanc (il ne contient pas de poudre de cacao, seulement du beurre de cacao) n’est pas plus gras que le chocolat au lait (6,4 g de lipides pour 20 g de chocolat) et à peine un peu plus sucré (11,4 g de sucres simples).

 

Pour se rassurer, tous les gourmands de chocolat ( noir ou lait) peuvent invoquer que les principales graisses du chocolat (acide oléique, acide stéarique et palmitique) sont moins catastrophiques qu’on aurait pu le craindre.

 

Les gras du chocolat

 

L’acide oléique est un acide gras mono-saturé très répandu dans la nature qui n’est pas considéré comme nocif. L’acide stéarique est un acide gras saturé mais à « longue chaîne » (18 atomes de carbone) qui aurait même un effet bénéfique en termes de cholestérol sanguin, contrairement à ce que l’on dit trop hâtivement au sujet des  acides gras saturés. L’acide palmitique n’a pas bonne réputation mais la teneur incriminée semble acceptable. 

 

Par prudence, vérifiez par précaution le type de gras utilisés, car les chocolats  de mauvaise qualité incorporent davantage de gras, autre que celles du beurre de cacao.

 

Les flavonoïdes antioxydants

 

 

Enfin, il faut souligner les apports bénéfiques du chocolat. Avec leur cortège de flavonols antioxydants (les flavonoïdes réduisent le risque de coagulation et donc d’accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque)., de vitamines, de sels minéraux, le chocolat (noir ou au lait) reste un excellent aliment, si on en abuse pas.

 

Katrina Lamarthe

 

Sources :  Achetons les bons aliments. C. Ruchon. B. Duran. Minerva. 2008.

ma nutrition.fr

 

Photo : www.monparigourmand-boutique