Le nouveau Nutri-Score est plus sévère

0
177
Nutri-Score

Un nouveau Nutri-Score est en cours de déploiement. Il est plus intransigeant en matière de détection de sucres, de sel et de gras.

 

 

Un nouveau Nutri-Score, indice de notation de la qualité des aliments, est en cours d’adoption. Le comité de pilotage international (Belgique, France, Allemagne, Luxembourg, Pays-Bas, Espagne, Suisse) a décidé de réviser l’algorithme de calcul afin de mieux refléter les grandes recommandations alimentaires permettant de garantir une bonne santé, de lutter contre les maladies chroniques et l’obésité.

 

 

Lait écrémé et demi-écrémé notés favorablement

 

 

Les changements avancés concernent plusieurs catégories d’aliments. Dans les boissons, le lait, les boissons lactées, et les boissons végétales, auparavant classées dans les aliments, sont désormais incluses dans le périmètre boissons du score. Les laits écrémé et demi-écrémé sont notés favorablement en raison de leur faible teneur en matières grasses. Les boissons en général seront mieux repérées en fonction de leur teneur en sucres, et aussi de l’éventuelle substitution des sucres par des édulcorants.

 

 

Bjorg ne veut pas être noté

 

 

La notation va favoriser les produits à fibres et à protéines et défavoriser les produits ayant trop de gras, de sucres et de sel.  Une marque bio comme Bjorg a retiré le logo coloré de ses paquets, car nombre de ses boissons végétales et de ses biscuits allaient écoper d’une note médiocre ! Nombre d’industriels de la biscuiterie, de la chocolaterie ou de boissons diverses voient poindre des notes sous la moyenne, ce qui est toujours difficile à assumer en termes de marketing. Les seuls industriels qui pavoisent aujourd’hui sont les marques d’eau minérale, l’eau restant dans tous les cas récompensée d’un A victorieux.

 

 

Deux années de flottement

 

 

La réforme 2023 fait suite à une révision précédente de la notation en août 2022, qui avait commencé à être plus intransigeante avec la viande rouge, les produits raffinés et à mieux noter les produits complets. Les différents acteurs nationaux ont deux ans (2024 et 2025) pour adapter le Nutri-Score de leurs produits. Concrètement, cela veut dire que les consommateurs ne sauront pas durant deux ans si la notation relève de la nouvelle grille, plus sévère, ou de l’ancienne.

 

Katrina Lamarthe

 

 

Sources : « Nouveau » Nutri-Score : obtenir un A devient plus difficile

https://www.test-achats.be/sante/alimentation-et-nutrition/alimentation-saine/news/nutri-score-changements

 

L’algorithme de calcul du Nutri-Score évolue pour promouvoir des choix alimentaires plus favorables à la sante