La liste des produits aux oeufs au fipronil

0
178
oeufs contamines fipronil

Même s’il n’y a pas « péril dans la demeure », le ministère de l’Agriculture vient de publier le 24 août 2017 une liste (en constante mise à jour) des produits retirés du marché du fait d’une concentration de fipronil supérieure à la limite réglementaire (limite maximale en résidus – LMR – de 0,005 mg par kilo de produit).

 

La liste pointe pour l’essentiel des brownies au chocolat (Marque Repere), des muffins (marque leader price), des pâtes « nids aux oeufs » (marque Grand-mère) des gaufres (Lotus, Leader Price, Franprix, Monoprix, Casino, Leclerc, Carrefour…). Ces produits sont en grande majorité d’origine belge ou néerlandaise.

 

 

Les marques de distributeurs plus contaminées

 

 

Au total une bonne trentaine de produits contenant des oeufs, dont 80% de marques de distributeurs : Leclerc, groupe Casino (enseignes Casino, Leader Price, Franprix, Monoprix), Système U, Intermarché… C’est-à-dire des produits conçus selon les cahiers des charges des distributeurs, ce qui interroge sur l’organisation et les normes de qualité.

 

La limite maximale en résidus (LMR) définit la concentration maximale admise sans risque pour la santé même si cette quantité est consommée chaque jour toute la vie de l’individu. L’hypothèse d’une consommation quotidienne et durable d’un produit dépassant le seuil autorisé est théorique. Pour cette raison, le ministère rappelle que ces produits ne présentent pas directement de risque pour la santé.

 

 

Aucun produit gravement dangereux…

 

 

Une autre mesure est sans doute plus significative. Il s’agit de la dose de référence aiguë : ARfD (Acute reference dose). C’est la quantité maximum de substance qui peut être ingérée pendant une courte période. Au-delà, il y a un risque pour la santé. A ce jour, aucun produit présentant une contamination en fipronil supérieure à la dose de référence aiguë n’a été identifié en France.

 

L’affaire des oeufs au fipronil fait couler beaucoup d’encre et d’information sur la Toile. Sans doute parce qu’elle touche un aliment couramment consommé et très apprécié. Egalement, parce que les quantités d’oeufs contaminés se comptent par centaines de milliers, et que n’importe qui peut consommer ou avoir consommé des oeufs contenant de fortes traces d’insecticide.

 

Pour autant, il serait exagéré de la classer dans la liste des grands scandales sanitaires. Le risque « oeufs au fipronil » est finalement peu élevé. Et les utilisateurs d’insecticides, notamment pour les animaux, sont sans doute bien plus exposés. Une exposition modérée au fipronil est sans danger pour l’homme. Comme l’explique un médecin hospitalier au CHU de Strasbourg, il est peu probable d’atteindre le seuil toxique pour que surviennent des manifestations aiguës.

 
JC Nathan

 

Sources : www.lesechos.fr

http://agriculture.gouv.fr

 

 

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE