Ne pas prendre de poids pendant les fêtes

0
114
fêtes calories

Il est courant de prendre du poids pendant les fêtes de fin d’année. Rien d’étonnant car nous mangeons plus gras et plus sucré quand nous faisons bombance. Conseils de bon sens pour éviter le dérapage des calories.

 

 

La prise de poids pendant les fêtes de fin d’année est-elle inévitable ? Noël et le Jour de l’an annoncent une série de repas bien arrosés, et bien riches. Une étude américaine menée sur 200 personnes en 2000 avait démontré que ces personnes avaient pris en moyenne 500 grammes avec les fêtes, et surtout, qu’elles avaient du mal à perdre ce surplus ensuite.

 

 

Se méfier des apéritifs

 

 

En prenant garde de ne pas tomber dans tous les pièges, on peut facilement éviter ce dérapage diététique. Premier conseil, se méfier des apéritifs et du grignotage de chips et de biscuits salés. En moyenne, 100 g de biscuits apéritifs apportent 500 calories, sans même vous avoir rassasié. Autant jeter votre dévolu sur des olives, des petites crudités (concombres, tomates cerise…)…

 

 

Le foie gras est gras

 

 

On prendra garde de ne pas abuser de foie gras, qui comme son nom l’indique, est un mets très riche. 100 grammes de foie gras représente aussi environ 500 calories. En revanche, on peut déguster sans crainte la plupart des fruits de mer : huîtres, crevettes, crabe, homard… sont des apporteurs de minéraux , d’iode, d’oligo-éléments, de vitamines, et aussi des très recherchés oméga-3.

 

 

La dinde, pas le plat le plus riche

 

 

Côté du plat principal, la dinde n’est pas le plat onéreux en termes de calories (environ 160 calories pour 100 grammes) à condition de ne pas reprendre de morceaux avec la peau bien grasse et bien grillée, et de ne pas trop arroser de sauce.  Méfiez-vous du canard, de l’oie et du chapon qui sont des volailles bien grasses, ou de l’agneau, une viande riche. Si vous avez la chance que votre hôte vous cuisine du poisson, vous serez à l’abri des excès de lipides.

 

Attention au quart d’heure fromages. C’est là que vous risquez d’aggraver la facture de calories. Choisissez les fromages frais de chèvres plutôt que des pâtes pressées (comté, emmental…) riches en calories.

 

Pas de seconde portion

 

Question desserts, on conseille plutôt les bûches glacées plutôt que les bûches pâtissières traditionnelles qui flirtent avec les 350 calories au 100 g de produit. L’idéal est bien sûr de ne pas se resservir une seconde portion et de prendre un fruit.

 

Enfin, dernier clignotant à garder allumé, l’alcool moins anodin qu’il n’y paraît en matière de calories. A raison de 7 calories par gramme d’alcool, cela fait rapidement quelques centaines de calories supplémentaires pour chaque repas bien arrosé.  Bref, une certaine modération et un peu de tempérance permettent de ne pas suralimenter l’organisme.

 

Aurélie Laroche

 

Sources : www.passeportsante.net

 

 

AUCUN COMMENTAIRE