Oranges, des agrumes anti-fatigue

0
126
oranges

Les oranges sont des fruits aux superbes apports nutritifs et aux prix modérés. Repères pour s’orienter dans l’univers de ces agrumes populaires. 

 

L’oranger (Citrus aurantium sinensis) appartient à la famille des Rutacées (agrumes) comme les pamplemoussiers, les citronniers, les mandariniers… Ce fruit charnu et contenant des pépins est ce que l’on appelle une baie.

 

 

Le fruit le plus cultivé au monde

 

 

Cet agrume, connu des Chinois et des Egyptiens a été ramené en Europe par les explorateurs portugais au XV°siècle. Au XX° siècle, il est devenu le fruit le plus cultivé au monde (une soixantaine de millions de tonnes). Le Brésil (16,7 millions de tonnes), la Chine (9,2 millions de tonnes),  l’Inde (8,4) sont les plus gros producteurs mondiaux. En Europe, l’Espagne (3,6 millions de tonnes) et l’Italie sont deux pays à oranges. La France (Réunion, Guadeloupe, Guyane) avec quelques milliers de tonnes, est un producteur marginal.

 

 

Une mine de vitamine C et de calcium

 

Ce fruit est une excellente source de vitamine C (60 à 70 mg pour 100 g), de calcium (40 à 50 mg pour 100 g d’orange). L’apport en calories est raisonnable (46 calories pour 100 g). C’est le fruit anti-fatigue de l’hiver.

Lire : Une orange par jour, voire deux

 

Facteur carbone

 

Les spécialistes du développement durable attirent l’attention sur l’importance de consommer les oranges plutôt en hiver, durant la principale saison. Hors saison, le poids carbone est multiplié par six ou sept.

 

 

Oranges de table et oranges à jus

 

Dans la vaste famille des oranges, on aime bien distinguer les oranges de table et les oranges à jus.

 

Les oranges de table

 

Les Navel

Elles n’ont pas de pépin. On les reconnait au petit ombilic, à l’opposé du pédoncule, qui est l’embryon d’une seconde orange. D’où le nom de navel (nombril, ombilic, en anglais).

Leur pulpe est juteuse et parfumée, la saveur est douce et légèrement acide. On distingue entre autres la Navel de Washington (grosse orange très sucrée), la Navelina (forme ovale), la Navelate (très goûteuse), la New Hall Navel (peau fine), la Lanelate (douce)…

 

 

La Washington Navel

Elle est aussi bien qualifiée d’orange de table que d’orange à jus. Cette grosse orange, sans pépins, a une pulpe très juteuse. On la trouve sur les étals de décembre à février.

La Washington Navel a donné naissance à la précoce Naveline (mi-novembre à la mi-janvier)  et à la tardive Navel Late.

 

 

La Navel Late

Encore une qui revendique le titre de « reine des oranges ». Cette orange de taille moyenne est juteuse, très sucrée. Elle est présente  de mi-février à avril.

 

 

La Maltaise de Tunisie

maltaise de TunisieC’est l’une des oranges les plus célèbres. De taille moyenne, légèrement ovale, chair colorée de rouge (semi-sanguine), tendre et très juteuse, légèrement acidulée… On peut la consommer entière ou pressée.

 

 

 

La Tarocco

Cette sanguine est une des spécialités de Sicile, cultivée principalement dans la région de Catane. Elle arrive sur les étals entre mi-décembre et février. Sa peau est très fine, parfois légèrement pigmenté de points rouges. La couleur rouge de la chair provient des anthocyanes, des pigments antioxydants. Cette orange est très riche en vitamine C

 

 

Les oranges à jus

 

L’orange Moro

C’est une petite orange sphérique. En bonne sanguine, sa peau est fine, rougeâtre. La pulpe est rouge foncé, sans pépins, très juteuse.

 

 

 

 

 

La Valencia ou Valencia Late

orange ValenciaCultivée en Espagne comme son nom l’indique (mais aussi dans le reste du monde), la Valencia a une peau lisse, claire, quasi dorée. Sa chair est très juteuse et acidulée. Elle contient très peu de pépins. Cette orange est mûre à partir de mars- avril et on en trouve jusqu’en juillet.

 

 

 

L’orange Ovale

Aussi appelée calabrese, de forme légèrement allongée, l’Ovale est une variété d’orange blonde, à la peau fine, à la chair juteuse, et légèrement acidulée, avec peu de pépins.

 

 

Les oranges amères ou bigarades

orange amèrePour mémoire, il faut aussi mentionner les oranges amères ou bigarades. Ces petits fruits amers, plein de fibres, sont surtout utilisés pour faire des confitures (marmelade d’oranges), des douceurs, des liqueurs…

 

 

 

Katrina Lamarthe

 

Sources : sicilianoranges.bio

 

 

AUCUN COMMENTAIRE