Ecouter les signaux de la soif

0
133
soif eau

La soif est un phénomène vital, un peu méconnu, qui nous joue parfois des tours. Mieux vaut y être attentif.

 

La soif est une sensation vitale : elle nous alerte sur les besoins du corps de s’hydrater et de compenser les pertes en eau. Le stock hydrique (quantité d’eau dans le corps humain) est d’environ 65% (soit 45 litres d’eau pour une personne de 70 kg. Ce ratio est de 75% chez un nourrisson, et 50% chez une personne âgée.

 

Lire aussi : Quelle quantité d’eau boire par jour

 

 

Le constituant du plasma

 

L’eau est notamment le constituant principal du plasma sanguin qui joue un rôle vital dans le transport des nutriments dans l’organisme, des vitamines, minéraux, de l’oxygène… L’eau est nécessaire au fonctionnement des muscles et des articulations, au processus d’élimination par les reins des toxines, au fonctionnement intestinal, etc.

 

 

Sensation de soif

 

La perte d’eau se produit au niveau intracellulaire (les deux-tiers du stock d’eau sont à l’intérieur des cellules) ou extracellulaire. Dès que le stock hydrique est entamé (à hauteur de 3 à 5%), la sensation de soif apparaît sensation de sécheresse au niveau de la bouche et du pharynx. Ces récepteurs envoient des messages à l’hypothalamus sur les taux d’hydratation du sang et de l’organisme. L’alerte est déclenchée.

 

 

Dégradation des signaux

 

 

Les signaux de sensation de soif ont parfois tendance à perdre leur efficacité. C’est souvent le cas avec l’âge. Certaines situations dégraderaient les signaux. Le fait de ne pas répondre aux signaux d’alarme va progressivement atténuer le mécanisme du signal de la soif. Les sensations typiques (bouche sèche, pharynx…) vont être moins fortes. On tolère mieux la soif, ce qui va masquer la déshydratation. La seconde raison de dégradation des signaux tiendrait à la confusion entre signaux de soif et signaux de faim (qui sont des signaux proches). Si l’on répond à la soif, par la prise d’aliments, on brouille progressivement les messages.

 

 

Boire par raison mais pas trop

 

 

Pour les personnes dont les signaux sont brouillés, il faut boire par raison plus que par envie. Cela étant, les experts ne pensent pas qu’il soit sain de boire beaucoup d’eau. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cela ne permet pas notamment d’améliorer la fonction rénale et d’éliminer plus de toxines. Cela n’empêche pas de grossir, cela n’aiderait pas à avoir une belle peau. Dernier conseil, il vaut mieux boire souvent, par petites prises, que boire d’un coup de grosses quantités. Les reins ont une capacité de filtre limitée.

 

Aurélie Laroche

 

Sources : www.vulgaris-medical.com

 

 

 

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE