La vogue des aliments bio de remplacement

0
365

Les nouveaux aliments bio tentent de faire oublier la viande, le blé, les oeufs, le lait, etc… Petit panorama de quelques « produits sans ».

 

Les marques bio lancent tous les jours des aliments bio de remplacement, c’est-à-dire des produits végétariens avec de nouveaux ingrédients protéinés supposés se substituer à la viande, aux oeufs, au blé, au lait, etc…. Les algues sont l’un des composants-clé de ces produits.

 

Une société française, Terra Cérès, vient de concevoir un pain joliment baptisé, le pain de Neptune, à base de laitue de mer, d’algue dulse, et comble du chic, une pointe de spiruline, une micro-algue considérée comme un super-aliment bourré d’antioxydants.

 

 

La version marine du bacon

 

Toujours à base d’algue, voici la version marine du bacon. Recette : à la place de porc, utilisez l’algue dulse. C’est le sea bacon de l’entreprise néerlandaise Seamore. L’algue frite est verte, croquante.Toujours à la mode des algues, Seamore fait des pâtes à base d’himanthalia, des algues brunes, surnommées haricot de mer ou spaghetti de mer. Leur nom commercial est « I sea Pasta ». Les pâtes à base d’algues sont devenues d’ailleurs un grand classique. Chez Boutiques Algues Armorique, la gamme est vaste : pâtes aux algues laitue de mer, pâtes aux algues wakame, pâtes aux algues dulse, etc…

 

Poudre de chlorelle

 

Autre défi pour les fabricants de produits alimentaires bio, végétariens-végétaliens : le substitut des oeufs. Une entreprise allemande, Pure Raw  a eu l’idée de remplacer oeuf et beurre par de la poudre de chlorelle, une micro-algue présente sur terre depuis la nuit des temps,  riche en acides gras oméga 3, en vitamines B et en minéraux. Avec de la poudre de chlorelle « Bobei » (de couleur jaune, ça tombe bien pour remplacer des oeux), diluée dans l’eau, l’industriel nous assure qu’on réalise sans difficultés gâteaux, crêpes,  cookies… De plus, c’est économique. Une cuillère à soupe donne en cuisine l’équivalent de 100 g de beurre et 30 g de poudre.

 

 

Du mopur à la place de mortadelle

 

L’autre marotte dans le bio, est de faire des produits qui ressemblent à des produits carnés, sans protéines animales. L’Italien Felsineo, principal producteur de mortadelle, voyant ses produits traditionnels en perte de vitesse, a lancé une gamme de produits vegan, à base de mopur, une fermentation de farines de blé et de légumes, bien dosées en protéines et à faible teneur en gluten.

 

 

 

Deux marques de Nutella de substitution

 

 

Et pour le dessert, vous pouvez céder à la tentation d’une cuillère de pâte à tartiner bio, Ghitela (réalisé par une société tchèque), à base de miel, cacahuètes, cacao, vanille et de beurre clarifié (ghee) pour remplacer l’huile de palme. Un concurrent allemand (Georg Thalhammer) propose de son côté, Kürbsella, une pâte à tartiner au chocolat, à la courge, au sirop d’érable et à la noix de coco. Ces produits tentent de vous faire oublier le goût lointain et délicieux du Nutella.

 

Aurélie Laroche

 

Sources :

AUCUN COMMENTAIRE