Nutella, l’huile de palme et la santé

0
351
Nutella gras sucres

Nutella, célèbre pâte à tartiner au chocolat noisette, diffuse une vidéo pour vanter ses qualités et son souci de l’environnement. Recul sur image.

 

 

Nutella a le chic pour rester célèbre. En 2016, la marque de pâte à tartiner à réussi la prouesse à mettre son nom sur un texte de loi, grâce il est vrai au soutien actif de la ministre de l’environnement de l’époque, Ségolène Royal. Lire : Ségolène Royal, le Nutella et l’environnement. Dernièrement, des consommateurs ont failli se déchirer pour profiter des ventes promotionnelles de pots de 950 grammes, au prix très attractif de 1,42 euros. Merci Intermarché et sa contribution à la saine alimentation.

 

Eco-responsable mais pas assez

 

Depuis quelques semaines, le groupe italien Ferrero diffuse une vidéo publicitaire

 

 

fort bien réalisée démontrant le professionnalisme de la marque Nutella. L’une des informations mentionnées est exacte : Ferrero qui utilise de très importantes quantités d’huile de palme (185 000 tonnes par an) achète son huile auprès d’un producteur indonésien certifié éco-responsable. Un bon point qui risque néanmoins de ne pas être suffisant. Greenpeace fait en effet remarquer qu’aucun producteur indonésien ou malaisien ne s’est engagé à ce jour à replanter autant d’arbres que la culture des palmiers n’en détruisait.

Lire : Huile de palme, la forêt tropicale reste l’enjeu primordial

 

Du sucre et du gras

 

Sur les aspects nutritionnels, la marque a du mal à avancer des arguments. La composition du Nutella reste est la suivante : 50 % de sucre, 20 % d’huile de palme, 13 % de noisettes, 7,4 % de cacao maigre en poudre, 6,6 % de lait écrémé en poudre, du lactosérum et un émulsifiant (lécithine de soja). Quelle que soit la variété de noisettes utilisées, ou la qualité de leur torréfaction, le Nutella est un cocktail explosif de sucre et de gras. Evaluation de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) : catastrophique » d’un point de vue nutritionnel.

Lire : Le Nutella, les enfants et la santé

 

 

Désordres métaboliques

 

 

On peut dissserter des heures pour savoir si l’huile de palme est plus ou moins nocive, avec son principal acide gras saturé, l’acide palmique. Il n’en reste pas moins que le Nutella est un accélérateur de gras et de sucres dans l’apport nutritif. Soit une des causes de la plupart des désordres métaboliques subis par des centaines de millions de consommateurs dans le monde.

 

Aurélie Laroche

 

Sources : www.consoglobe

Photo : Super-Insolite.com

 

 

AUCUN COMMENTAIRE