Amandes d’abricot : le risque d’empoisonnement au cyanure

0
31963
amandes abricot cyanure

Cet article fait partie du top ten des articles les plus lus en 2017.

 

Les amandes d’abricot dangereusement toxiques ou au contraire protectrices anti-cancer ? D’un côté, l’avis inquiétant d’une autorité sanitaire. De l’autre, la publicité d’un réseau commercial bio. Les messages contradictoires désorientent les consommateurs.

 

En 2016, l’autorité sanitaire européenne (EFSA) a publié un avis très alarmiste sur les dangers liés à la consommation de ces amandes qui contiennent de l’amygdaline. Cette substance naturelle se convertit en cyanure après l’ingestion. La vitamine B17 ou amygdaline se transformerait en acide cyanhydrique pendant la digestion.

 

 

« Le pronostic vital peut être engagé… »

 

 

« L’intoxication au cyanure peut provoquer des symptômes tels que nausées,  fièvre, maux de tête, insomnie, soif, léthargie,  nervosité, douleurs articulaires et musculaires ou encore chute de tension artérielle. Dans les cas extrêmes, le pronostic vital peut être engagé. Les scientifiques de l’autorité européenne estiment le seuil de sécurité pour un adulte à une moitié d’une grande amande (ou trois petites amandes crues). Pour les jeunes enfants, une seule petite amande suffirait à les mettre en danger.

 

 

Détruire les cellules cancéreuses

 

 

Or, il s’avère que certains réseaux commerciaux font la promotion des amandes crues d’abricot, supposées aider à « détruire les cellules cancéreuses ». Un réseau bio spécialisé annonce la couleur : « Nous utilisons les noyaux d’abricots sauvages qui sont très acides. Le goût amer est le signe que les noyaux contiennent de l’amygdaline. L’amygdaline provoque des symptômes d’empoisonnement. C’est la raison pour laquelle vous devez faire attention à la quantité d’amandes d’abricots amers que vous consommez. Et le diffuseur d’avertir, en grandes lettres capitales  : NE MANGEZ PAS PLUS D’1  A 2 NOYAUX PAR JOUR ».

 

La marque bio qui n’est pas à une contradiction près, vante les méthodes de travail des agriculteurs d’Ouzbékistan, région de culture, et l’excellent profil en nutriments (minéraux, vitamines..) des amandes d’abricots amers (magnésium, phosphore, potassium, iode, zinc, cuivre, manganèse, fer).

 

 

Tenir hors de portée des enfants

 

 

Il est surprenant qu’un distributeur bio puisse commercialiser des produits potentiellement gravement toxiques en se contentant simplement de mentionner les risques et  les doses à ne pas dépasser. Ecrire sur un dépliant commercial « Tenir hors de portée des enfants » suffit-il à empêcher toute consommation accidentelle (potentiellement mortelle) par un enfant ?

 

Katrina Lamarthe

 

Source : https://www.efsa.europa.eu/fr

Photo : www.chefsimon.lemonde.fr

 

AUCUN COMMENTAIRE