Ecouter sa faim pour ne pas grossir

0
160
signaux de faim

signaux de faimLes personnes qui écoutent leurs signaux de faim et de satiété ne grossissent pas. A condition de ne pas manger pour combattre le stress.

 

Ecouter sa faim est bon pour la santé et empêche le surpoids et l’obésité. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs de l’Inserm ont utilisé un des volets de la vaste enquête Nutri-Santé lancée en 2009, volet portant sur ce que l’on appelle l’alimentation intuitive. Environ 50 000 personnes ont répondu à cette partie de l’enquête.

 

Alimentation intuitive

 

Les personnes qui ont une alimentation intuitive mangent quand elles ont faim. Elles s’autorisent à manger ce qu’elles veulent à partir du moment où l’organisme le demande. En revanche, elles n’ont pas pour habitude de manger pour répondre au stress ou à l’anxiété.

 

Sans incidence en termes de poids

 

Ce que montre l’étude, c’est que manger sans se restreindre n’a pas d’incidence en termes de poids. L’explication relève du bon sens. Les « intuitifs » écoutent leur corps, et cessent de manger quand ils n’ont plus faim.

 

La restriction, une mauvaise solution

 

C’est un comportement radicalement opposé à celui des personnes qui répondent à une angoisse ou une situation de stress par des comportements compulsifs de grignotage, de prise de sucres, ou par une alimentation excessive. Par ricochet, cette étude tend à montrer que les régimes basés sur la restriction apportent une solution inadaptée à un problème mal posé et sont voués à l’échec à long terme.

 

Selon Sandrine Péneau, responsable à l’Inserm, cette étude donne un fondement scientifique à divers enseignements connus, et pourrait étayer de nouveaux messages de santé publique tels que « mangez lentement », « écoutez votre faim », « faites confiance à vos signaux corporels ». Il reste à comprendre pourquoi une bonne part de la population, notamment chez les adolescents, ne savent plus écouter leurs signaux de satiété.

 

Aurélie Laroche

 

Source : www.inserm.fr

Photo : Tristan Ben Mahjoub. 123RF

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE