Les emballages en carton nocifs pour la santé

0
1724
emballages carton contaminants

emballages carton contaminantsL’association Foodwatch affirme que les emballages en carton d’aliments courants (pâtes, lentilles, céréales, biscuits, riz) contiennent des substances problématiques pour la santé.

 

Selon l’association Foodwatch, le carton utilisé par les industriels de l’emballage abrite des huiles minérales (dérivés du pétrole) chargées de MOSH (mineral oil saturated hydrocarbons) et de très nocives MOAH (mineral oil aromatic hydrocarbons), particules suspectées d’être cancérigènes, mutagènes (affectant le patrimoine génétique), et perturbateurs endocriniens.

 

Des encres et des solvants dans le carton recyclé

 

Foodwatch avance que le carton recyclé est le plus dangereux : il accumulerait des encres d’imprimerie et diverses substances (solvants…) susceptibles de migrer dans les aliments. L’ONG pointe le fait qu’il n’existe pas de réglementation visant à maîtriser ce risque. Dans un avis rendu en 2012, l’agence sanitaire européenne (Efssa) indiquait avec tact que l’exposition à ces substances via la nourriture pouvait représenter « une préoccupation potentielle ».

 

La France, très mauvais élève

 

L’association Foodwatch a fait tester 120 produits vendus en France, en Allemagne et aux Pays-Bas. La France fait figure de très mauvais élève, avec six produits testés sur dix contenant les MOAH, les huiles minérales  les plus dangereuses. En Allemagne, on n’a trouvé que un paquet sur cinq posant problème. L’association qui aime être précise cite les paquets testés dangereux : pâtes pour enfants Carrefour, cacao en poudre Nestlé ou Van Houten, lentilles Auchan, corn flakes Intermarché ou Monoprix, riz E. Leclerc, couscous bio.

 

Un risque dénoncé par Que choisir

 

Les dangers des huiles minérales et des dérivés du pétrole dans les emballages ont déjà été dénoncés il y a quatre à cinq ans. En 2011, dans le prolongement des travaux du Food safety laboratory de Zurich, l’association Que Choisir avait tenté d’alerter l’opinion publique et les pouvoirs publics sur ce risque sanitaire. Que Choisir indiquait notamment que les huiles minérales saturées – les MOSH – retrouvées dans les trois quarts des emballages testés, provoquaient sur l’animal des dommages au foie, au coeur et aux ganglions lymphatiques.

 

Des sachets protecteurs

 

Par le biais de pétitions (www.foodwatch.org/fr/s-informer/topics/emballages-toxiques/petition-pas-dhuiles-minerales-dangereuses-dans-nos-aliments) – l’une des formes d’intervention privilégiées de l’association -, l’ONG Foodwatch demande que soient fixés des seuils limites par substance, et que les hydrocarbures aromatiques d’huile minérale soient interdits dans les emballages alimentaires. Elle réclame que des sachets protecteurs pour protéger les aliments.

 

 

Aurélie Laroche

 

Sources :

www.foodwatch.org/fr

Les emballages cartonnés des aliments, un danger toxique ?

www.lepoint.fr

L’UFC-Que Choisir alerte sur les risques des dérivés pétroliers dans les emballages alimentaires

www.maxisciences.com/ufc-que-choisir

 

Photo : www.smctom-thiviers.com

 

AUCUN COMMENTAIRE