Sans gluten mais pas sans saveur

0
47
Blé

du gluten, pour 80% de protéinesUne journée 0% gluten et 100% saveur ! Pas de soucis. Il suffit de réfléchir. Que nous soyons intolérants au gluten, allergiques, ou simplement désireux de diversifier notre alimentation, nous avons tous de bonnes raisons de  cuisiner ou de nous nourrir sans gluten. Alors, autant choisir une solution « plaisir ».

 

Le petit-déjeuner sans renoncer aux tartines !

Au même titre que le café noir et les idées embrumées, le pain est souvent un compagnon du matin. Pour l’éliminer dans la douceur, on le remplace par du Pumpernickel, ce pain de seigle compact et foncé, au goût prononcé de cacao et de café. Et pour varier du beurre et de la confiture,  on le tartine de fromage frais.

 

Un en-cas léger et croustillant.
Coutumier du coup de barre de 11h ? Au lieu de vous ruez sur les biscuits industriels à base de farine de blé, croquez dans une galette de maïs ou de riz du commerce, ou encore grignotez une poignée d’amandes. Vous pouvez réaliser la plupart de vos recettes de biscuits et petits gâteaux en remplaçant la farine de blé par de la farine de riz ou de sarrasin.

 

Le déjeuner au travail: esquiver les pièges avec brio

Pas facile d’éviter le gluten quand on ne mange pas chez soi : pâtes, pizzas, bière, muffins, contiennent tous du gluten ! On ne panique pas et on choisit sagement parmi les dizaines de plats qui sont naturellement sans gluten : un plat de sushis, une galette de sarrasin complète, une paëlla espagnole, des petits légumes sautés… faites-vous plaisir ! Essayez d’éviter les sauces industrielles, souvent pleines d’additifs ( agents anti-agglomérants, épaississants… )

 

Le dîner : créativité et débrouillardise 

Cuisiner sans gluten n’est pas forcément contraignant : des tas d’aliments savoureux en sont naturellement dépourvus :les viandes, les poissons, les légumes, les herbes fraîches aromatiques… Pour le reste, c’est une question d’habitude… et d’inventivité : le premier geste est de remplacer la farine de blé : farine de sarrasin, de riz ( à la saveur plus neutre ), de maïs (pour des pâtisseries bien moelleuses ), farine de châtaigne, (forte en goût mais si gourmande), et d’autres encore ! C’est le moment de redécouvrir des aliments étonnants et de débrider son imagination culinaire : graines germées, tofu, patates douces…

 

Idée recette : Flan cèpes aux épinards

Source : www.sansgluten.info/news.html

 

PARTAGER SUR
Article précédentGlucides
Prochain articleFlans de cèpes aux épinards

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE