Le thé vert, antioxydant et contaminant

0
963
the vert Chine

Le thé vert est paré de nombreuses vertus, en particulier celle d’être riche en antioxydants, mais de récentes analyses dévoilent des quantités anormales de contaminants (pesticides, métaux lourds…).

 

 

Le thé vert est-il aussi bon pour la santé qu’on aimerait le croire ? Une analyse réalisée pour le compte de la revue Que choisir de février 2018 ternit sérieusement l’image de ce produit à la mode. Le thé vert est un thé non fermenté dont les feuilles ont été séchées rapidement après la récolte afin d’éviter la réaction d’oxydation et préserver ses qualités. Les feuilles restent vertes, d’où le nom de thé vert.

Lire : Le thé vert, un thé à déguster et à cuisiner

 

 

Insecticides, fongicides, métaux lourds, huiles minérales…

 

 

Une majorité des échantillons étudiés (13 sur 16) révèle la présence d’insecticides (glyphosate) et de fongicides, ainsi que des métaux lourds (plomb, cadmium, arsenic, mercure).  La plupart de ces contaminants sont réputés pour leurs effets potentiellement très nocifs : cancérigènes, mutagènes, perturbateurs endocriniens….

 

L’étude a mis en lumière d’autres polluants : des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), à risque cancérigène, dégagés lors de la combustion de charbon ou de bois nécessaire au séchage; des huiles minérales cancérigènes provenant des sacs de jute utilisés pour le transport du thé.

 

 

Les thés bio également contaminés

 

 

Le thé vert est produit essentiellement par la Chine, la Corée, le Japon mais d’autres pays s’y mettent. Les Chinois ont une très mauvaise réputation concernant le traitement des cultures et le maniement des produits phytosanitaires.

Mais le scoop de la revue Que choisir est que les marques de thé bio ne sont pas à l’abri de cette pollution. Les thés bio sont aussi contaminés. Au passage, le magazine consumériste adresse trois coups de sifflet à la marque Carrefour bio. Pour les consommateurs, le label AB est une sorte de garantie environnementale. A quoi se fier si même les produits bio sont pollués par des pesticides et divers autres contaminants ?

 

Quant aux inconditionnels du thé vert, ils voient l’image idéale de leur produit se fissurer.

 

Aurélie Laroche

 

Source :Comparatif Thés verts. Février 2018.

www.quechoisir.org

 

AUCUN COMMENTAIRE