Alimentation et rhumatismes

0
661
rhumatisme et alimentation

Les rhumatismes sont un mal très fréquent qui, dans certains cas, peut être soulagé par une alimentation adaptée.  

 

 

Les rhumatismes font partie des affections les plus répandues : 12 millions de Français souffrent de rhumatismes dont 9 millions d’arthrose (rhumatisme dégénératif dû à l’âge et à l’usure des articulations), 600 000 de rhumatismes inflammatoires chroniques (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite…). Une alimentation adaptée semble pourvoir soulager ces douleurs articulaires quand elles sont liées à des états inflammatoires.

 

 

Substances génératrices d’inflammation

 

 

Il convient de réduire voire de supprimer les aliments et les substances génératrices d’inflammation. Selon certains scientifiques, l’un des grands coupables de l’inflammation est l‘acide arachidonique, un acide gras polyinsaturé (de la famille des oméga 6), qui se trouve dans les aliments d’origine animales (viandes, oeufs, beurre, crème, fromages…).

 

 

Réduire la viande

 

 

Cet acide gras est nécessaire à nos membranes cellulaires, mais en excès, il favorise la formation de substances inflammatoires. Il est donc recommandé de réduire la viande et les produits carnés, les oeufs , le lait.. En contrepartie, il est conseillé d’accroître la part du poisson, des légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots en grains), des produits à base de soja, des protéines végétales….

 

Simultanément, les spécialistes conseillent d’augmenter les aliments sources d’oméga 3, de vitamines (E, C, bêta-carotène…), de minéraux (zinc, sélénium….)  réputés inhiber les processus inflammatoires. Ce type d’alimentation s’apparente en grande partie au fameux régime méditerranéen (poissons, céréales, fruits, légumes…).

 

 

Produits laitiers et gluten suspectés

 

 

D’autres approches focalisent plus précisément sur l’élimination des produits laitiers et du gluten, suspectés fortement de concourir aux états inflammatoires, en particulier les protéines du gluten agressant les parois de l’intestin. Dans cette mouvance, le régime le plus connu est celui du Dr Seignalet (souvent controversé). Il préconise l’exclusion des laitages d’origine animale, les céréales à gluten, mais aussi diverses autres céréales dites « modernes » (maïs, avoine, seigle, orge …), les huiles extraites à chaud ou cuites…. Curieusement, le régime Seignalet n’interdit pas les viandes et les charcuteries crues.

 

 

Remplacer les huiles riches en oméga 6

 

 

Enfin, une autre recommandation classique des régimes anti-rhumatismes est de remplacer les huiles riches en oméga 6 (huile de soja, huile de tournesol, huile de maïs) par de l’huile d’olive vierge ou/et de l’huile de colza première pression à froid.

 

Aurélie Laroche

 

Sources : passeportsanté

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE